©FFA

Le Run2K challenge, défi tous terrains lancé par la Fédération Française d’Athlétisme fait son retour dans les clubs de toute la France du 15 au 25 septembre avec tests sur 2 000 m, conseils de coaches et champions.

Chacun y trouvera son bonheur. Quel que soit le terrain, quel que soit l’objectif, et quel que soit le chrono à l’arrivée, le Run2K challenge rassemblera les runners de tous poils, du 15 au 25 septembre, au sein des clubs d’athlétisme dans tout l’Hexagone et dans les outre-Mer. Comme en 2020, le concept est simple : les coaches de la Fédération et de ses clubs accueilleront tous ceux qui le souhaitent, licenciés ou non, pour se tester face à un chronomètre, sur un parcours de 2 kilomètres.

Tous les participants auront alors la possibilité d’échanger avec les entraineurs certifiés FFA, de bénéficier de deux séances d’essais gratuites dans un club FFA, d’obtenir un plan d’entrainement personnalisé sur jaimecourir.fr et de tenter de remporter un bon sur I-run.fr.

JAUGER SA FORME ET TESTER SA VMA

« Le concept peut se décliner à l’infini : 2000 mètres à parcourir, et 2000 façons de le réaliser, explique Adrien Tarenne, responsable du développement du running à la Fédération Française d’Athlétisme. Sur un stade en tartan, sur un parcours santé, en forêt, en montagne, dans un parc ou même sur une place en pleine ville, n’importe quel terrain de jeu peut convenir. »

Les raisons de se lancer dans ce défi sont également multiples : jauger son état de forme pour les coureurs confirmés, se mesurer à ses potes dans une mini-compétition, évaluer ses capacités physiques, voire tester sa VMA pour les débutants ou apprentis, ou simplement se lancer un challenge personnel pour ceux qui ont l’habitude de pratiquer une autre discipline.

UN ACCOMPAGNEMENT DE HAUT NIVEAU

Ce sera le cas pour Kevin Drila, par exemple, puisque le champion de France espoirs du triple saut sera présent à Gravelines le 22 septembre pour affronter le chrono. Mais aussi pour Stéphane Sageder, attendu le 18 septembre au club d’Athlé Durance Luberon Verdon, près de trente ans après avoir disputé les Jeux olympiques de Barcelone en 1992 en… haltérophilie !Si 2000 m est la distance minimum exigée, il n’est pas interdit de faire plusieurs fois le challenge, de l’inclure dans un effort plus long, ou dans une séance de fractionné. Dans tous les cas, des coaches diplômés de la FFA seront là pour vous accompagner et vous guider dans la gestion de votre effort, et seront parfois même épaulés par des champions. Ainsi, Jimmy Gressier, sélectionné aux Jeux olympiques sur 5000 m cet été, distillera son expertise à Boulogne sur Mer le 23 septembre, Morhad Amdouni, récent champion de France du 10 km, prodiguera ses conseils à Val d’Europe le 25 septembre.

©FFA