Le Run2K challenge, défi tous terrains lancé par la Fédération Française d’Athlétisme fait son retour dans les clubs de toute la France du 15 au 25 septembre avec tests sur 2 000 m, conseils de coaches et champions.

Chacun y trouvera son bonheur. Quel que soit le terrain, quel que soit l’objectif, et quel que soit le chrono à l’arrivée, le Run2K challenge rassemblera les runners de tous poils, du 15 au 25 septembre, au sein des clubs d’athlétisme dans tout l’Hexagone et dans les outre-Mer. Comme en 2020, le concept est simple : les coaches de la Fédération et de ses clubs accueilleront tous ceux qui le souhaitent, licenciés ou non, pour se tester face à un chronomètre, sur un parcours de 2 kilomètres.

Tous les participants auront alors la possibilité d’échanger avec les entraineurs certifiés FFA, de bénéficier de deux séances d’essais gratuites dans un club FFA, d’obtenir un plan d’entrainement personnalisé sur jaimecourir.fr et de tenter de remporter un bon sur I-run.fr.

JAUGER SA FORME ET TESTER SA VMA

« Le concept peut se décliner à l’infini : 2000 mètres à parcourir, et 2000 façons de le réaliser, explique Adrien Tarenne, responsable du développement du running à la Fédération Française d’Athlétisme. Sur un stade en tartan, sur un parcours santé, en forêt, en montagne, dans un parc ou même sur une place en pleine ville, n’importe quel terrain de jeu peut convenir. »

Les raisons de se lancer dans ce défi sont également multiples : jauger son état de forme pour les coureurs confirmés, se mesurer à ses potes dans une mini-compétition, évaluer ses capacités physiques, voire tester sa VMA pour les débutants ou apprentis, ou simplement se lancer un challenge personnel pour ceux qui ont l’habitude de pratiquer une autre discipline.

UN ACCOMPAGNEMENT DE HAUT NIVEAU

Ce sera le cas pour Kevin Drila, par exemple, puisque le champion de France espoirs du triple saut sera présent à Gravelines le 22 septembre pour affronter le chrono. Mais aussi pour Stéphane Sageder, attendu le 18 septembre au club d’Athlé Durance Luberon Verdon, près de trente ans après avoir disputé les Jeux olympiques de Barcelone en 1992 en… haltérophilie !Si 2000 m est la distance minimum exigée, il n’est pas interdit de faire plusieurs fois le challenge, de l’inclure dans un effort plus long, ou dans une séance de fractionné. Dans tous les cas, des coaches diplômés de la FFA seront là pour vous accompagner et vous guider dans la gestion de votre effort, et seront parfois même épaulés par des champions. Ainsi, Jimmy Gressier, sélectionné aux Jeux olympiques sur 5000 m cet été, distillera son expertise à Boulogne sur Mer le 23 septembre, Morhad Amdouni, récent champion de France du 10 km, prodiguera ses conseils à Val d’Europe le 25 septembre.

©FFA

Le traileur-montagnard corse et ancien recordman du GR20, Guillaume Peretti et son ami Jean-François Hautin ont réussi mercredi leur traversée intégrale du massif du Cinto en alpi-running soutenus par leurs partenaires Compressport, Polar et Scarpa.

Cet itinéraire qu’ils ont nommé l’Altavia “La haute voie”, est la plus évidente et la plus aérienne en Corse. La traversée intégrale de toute l’arête dorsale du massif du Cinto cumulait 45 km et 6000mD+. Le duo l’a traversé en 14h25. Un chiffre qui ne reflète qu’à peine la technicité et l’engagement de l’itinéraire.

Guillaume a répondu à quelques questions postées par son sponsor, Compressport….

Quel était le parcours ? l’itinéraire ? Est-ce que cela avait été fait ? Et dis-nous en plus sur la technicité et l’engagement du parcours…

Le parcours est tout simplement l’intégralité du Massif du Cintu de l’est à l’ouest, précisément de Croce d’arbitro (un col routier entre le village de Popolasca et Castiglioni) au Col de Vergio.Elle passe par les sommets les plus connus comme justement le cintu, punta minuta, paglia Orba…Nous avons imaginé un itinéraire typé exclusivement Alpirunning qui consiste, à ne pas utiliser de matériel d’alpinisme, il y a quand même beaucoup de passages très alpins avec des voies cotées de 3a à 5+, avec des rappels qui devaient être obligatoires mais après reconnaissance nous avons réussi à passer outre. Il y a aussi de longues courses d’arrêtes.Il faut dire que l’itinéraire n’avait jamais été réalisé d’une seule traite. Plusieurs montagnards confirmés, comme Marc Constant, avaient réalisé une traversée assez similaire, plus courte et surtout en validant absolument tous les petits sommets et pointes de la traversée. Lui-même avait réalisé cette même traversée en hiver (ça a été une source d’inspiration pour notre projet de l’Altavia).Avec notre vision de l’alpi running, deux ou trois sommets n’ont pas été réalisés, pour cause de cotation d’escalade trop élevée et la présence de rappels trop importants et impossibles à réaliser sans matériels adéquate.  

©Justin Galant


Pourquoi ce projet ? Quelle importance avait cet itinéraire pour toi ? 

C’est un peu pour la continuité de mon parcours de montagnard et trailer, un tracé souvent imaginé par les professionnels de la montagne (guides et accompagnateurs).Mettre en avant autre chose que les grandes traces connues comme le GR20 ou le mare a mare ….Dire qu’il y a beaucoup à faire en alpinisme en Corse.

Pourquoi était-ce important de le faire avec ton ami Jean-François Hautin ? 

Jean François a été le compagnon idéal pour ce projet par sa connaissance. De plus, lui-même avait pensé de le faire pratiquement en même temps que moi.C’est une révélation pour nous car nous avons constaté que notre façon de voir la montagne est la même.Vouloir un partage d’effort qui est pour moi maintenant fondamental. 


Peux-tu nous décrire un peu la journée ? Quels ont été les moments forts de la traversée ?

 La journée c’est très bien passée dans l’ensemble, la première partie était la plus « roulante » j’étais pas mal stressé pour la météo car c’était le seul paramètre incontrôlable.J’ai eu quand même des hauts et des bas durant la sortie et nous avons constaté que la grande difficulté était de garder de la lucidité sur toute la longueur malgré la fatigue. Les moments forts ont été tout d’abord lorsque Julien Soler nous a rejoint sur un des sommets techniques, sa présence m’a beaucoup boosté. Le passage clé a été à Bocca Minuta (qui est un des cols du cirque de la solitude). Par manque d’eau nous avons dû perdre 400 mètres de denivelé pour trouver un point d’eau et donc remonter ensuite. Bizarrement cela m’a donné encore plus de détermination pour arriver au bout. Et bien entendu le dernier sommet avec la satisfaction d’avoir réalisé un rêve ensemble.

Le Harmonie Mutuelle Semi de Paris s’est déroulé sous le soleil ce dimanche matin en compagnie de 25 000 coureurs heureux de renouer avec la compétition dans les rues de la capitale. Un grand retour marqué par la chaleur.

On l’attendait avec impatience, ce Semi de Paris. On se souvient de la dernière édition annulée en catastrophe, la veille pour le lendemain en 2020, aux prémices de la pandémie. Des milliers de coureurs avaient alors arpenté Paris malgré tout, pour le simple plaisir de courir (voir ICI). Cette fois, on avait bien le dossard sur la poitrine, le pass sanitaire en poche, et le sourire à peine masqué.

©ASO-Morgan Bove -05/09/2021 – Harmonie Mutuelle Semi de Paris

Ce dimanche matin ensoleillé, 25 000 coureurs au rendez-vous de ce plus grand semi de France. C’est près de deux fois moins que pour les précédentes éditions, où plus de 40.000 coureurs venus de toute la France et du monde entier s’étaient retrouvés dans la Capitale.

Chaud devant !

Afin d’éviter au maximum les regroupements, dans le respect des gestes barrières, ils se sont élancés en vagues successives de 500 coureurs, entre 8h30 et 11h15. Ce départ bien plus long qu’à l’accoutumée qui a permis de fluidifier au maximum le peloton. Un protocole maîtrisé qu’A.S.O prévoit également de mettre en oeuvre pour le prochain Marathon de Paris prévu le 17 octobre. Vue la météo du jour, les derniers coureurs ont eu particulièrement chaud, avec 28°C enregistrés sur les coups de midi. Ce coup de chaud a fait des dégâts, beaucoup de coureurs étant à la peine en fin de peloton. 

©ASO – Fabien Boukla – 05/09/2021 – Harmonie Mutuelle Semi de Paris

La reprise de la Bastille

Côté parcours, la Place de la Bastille fraîchement rénovée a été au coeur de cette édition, avec un départ depuis le Pont de Sully sur l’île Saint-Louis et une arrivée rue de Lyon, juste après un passage Place de la Bastille. Comme les années précédentes, le peloton a croisé de nombreux monuments emblématiques de la capitale : Bastille, Rue de Rivoli, Hôtel de Ville, Quais de Seine, Bois de Vincennes et son Château ou encore le Pont de Tolbiac, sous un franc soleil.

Facebook Harmonie Mutelle Semi de Paris


Chez les élites hommes, les kényans Moses Kibet et Hillary Kipkoech, se sont livré un combat au coude à coude sur toute la distance en franchissant la ligne d’arrivée sur le nouveau site de la place de la Bastille, à deux secondes seulement d’écart. 

Moses Kibet réalise le meilleur temps ce matin en 00:59:42 et bat le record de l’Harmonie Mutuelle Semi de Parisjusque-là détenu par son compatriote Stanley Biwott  en 00:59:44 depuis 2012.

Le premier Français Florian Carvalho, qui a su remonter au temps dans la dernière ligne droite, termine 4e en 01:01:05 et signe sa plus belle performance de l’année. 

Du côté des élites femmes, le meilleur temps est à mettre au crédit de Betty Lempus en 01:05:46. Avec 4 minutes sur Jackline Chepngeno (KEN) elle fait cavalier seul sur la dernière partie de la course.La kényane vient ajouter son nom au tableau des palmarès en établissant le nouveau record de l’épreuve parisienne qui était détenu depuis 2012 par Pauline Njeri (Kenya – 01:07:55). 

À noter également la performance de la Française Laurie Sicot qui monte sur la 3e marche du podium grâce à un temps à 01:23:41.

Création d’une course officielle handisport

L’Harmonie Mutuelle Semi de Paris est pour la première fois l’événement support des Championnats de France de Semi-Marathon Handisport. Tout athlète porteur d’un handicap, âgé de plus de 20 ans, licencié compétition athlétisme pour la saison 2021-2022 à la Fédération Française Handisport peut participer. 

Le vainqueur fauteuil homme, Abdelfattah El Hyate, remporte le titre de Champion de France et inaugure la relance de la série des trois trophées sur route de cette automne 2021 : semi, 10K (Lyon) puis marathon (Paris).

Retrouvez tous les résultats ICI.

La prochaine édition se courra le 6 mars 2022, les inscriptions seront ouvertes dès le mercredi 8 septembre.

L’équipementier lance une campagne de sensibilisation et d’éducation pour les runners. Le but : limiter le risque de blessure et les aider à choisir les bonnes chaussures.

Chaque année, environ un coureur sur trois se blesse en courant. Pour limiter le risque de blessure, souvent dû à un mauvais choix d’équipement et notamment de chaussure, Asics met en place plusieurs dispositifs pour aider les pratiquants à mieux s’équiper, et ainsi leur permettre de profiter de leur passion sans craindre la blessure. Accompagner tous les coureurs dans leurs pratiques reste une priorité pour l’équipementier japonais.  “Le choix de la bonne chaussure n’est pas évident, constate Arnaud Leroux, directeur marketing Asics France. Nous remarquons que seulement 25% des acheteurs font leur choix en magasin en ayant connaissance de leur foulée3. Les autres vont baser leur décisions sur des critères comme le prix ou la couleur, mais pas assez en partant d’abord de leurs propres besoins physiologiques. En tant que leader du marché, nous voulons les sensibiliser sur l’importance de ce choix adapté et les accompagner dans leur pratique. Notre souhait est de les aider à comprendre leurs besoins et ainsi limiter les risques de blessure. »

Des vidéos conseils avec Michel Cymes

Pour mener au mieux cet accompagnement, ASICS s’est associé à Dr Good, regroupement d’experts, médecins, kinés ou encore podologues, autour de Michel Cymes, le médecin le plus connu de France. « Même si le running paraît être l’activité physique la plus simple et la plus naturelle, le plaisir qu’il procure peut vite être gâché par des douleurs liées à un mauvais équipement ou une mauvaise posture, explique Michel Cymes. Aucun pied ne ressemble à un autre, aucune foulée à une autre… Pour se faire plaisir en courant, il faut penser au bien être de ce qui vous fera… courir ! » 

Dans Bien dans mes Runnings, Michel Cymes, Estelle Denis ou encore Major Mouvement prodiguent leurs conseils pour améliorer sa pratique de la course à pied et ainsi réduire les risques de blessures (étirements, hydratation, gainage, renforcement musculaire, etc.). Avec aussi la volonté d’insister sur la nécessité de choisir des chaussures adaptées à sa foulée. Et pour chacune des pastilles le même principe énoncé par Michel Cymes : « C’est avec des bonnes habitudes qu’on prend du plaisir et qu’on est bien dans ses runnings »

Découvrez le premier épisode :

Une analyse de la foulée offerte aux coureurs 

Sur le terrain, Asics lancera mi-septembre une nouvelle édition du Asics Running Lab, avec l’objectif d’accompagner près de 10 000 coureurs pour leur rentrée sportive. Les coureurs pourront ainsi bénéficier gratuitement d’une analyse précise de leur foulée et s’orienter vers la bonne chaussure pour réduire le risque de blessures et améliorer les performances. Ils pourront ensuite tester le modèle le plus adapté à leurs besoins dans la gamme Asics.  

Pour ceux qui ne pourront pas se rendre sur place, Asics mettra en place un service digital similaire. En 10 minutes et devant leur écran, des podologues détermineront les caractéristiques de leur foulée.  

Les dates à retenir :  

  • 18 et 19 septembre – ASICS House Paris, 191 quai de Valmy, 75010 Paris 
  • 25 et 26 septembre – ASICS House Paris, 191 quai de Valmy, 75010 Paris 
  • 2 et 3 octobre – ASICS House Paris, 191 quai de Valmy, 75010 Paris 
  • 14 au 17 octobre, Salon du Running, Parc des Expositions, 75015 Paris 
  • INFOS ET INSCRIPTIONS SUR : ASICSRUNNINGLAB.COM 

  

Le marathon de Cape Town a été officiellement confirmé en tant que course candidate aux Abbott World Marathon Majors (AbbottWMM). C’est le premier marathon en Afrique à être nominé.

Cape Town ambitionne de rejoindre le club fermé des Abbott World Marathon Majors, et devrait allonger la liste des “marathons majeurs” avec Tokyo, Londres, Boston, Berlin, Chicago en 2025. C’est le premier marathon en Afrique a être nominé, “un immense honneur” a déclaré François Pienaar, président du marathon de Sanlam Cape Town, lors de l’événement d’annonce au Cape Town Stadium.

« Devenir un Abbott World Marathon Major reviendrait à organiser un championnat du monde chaque année, et atteindre ce statut serait un formidable coup de pouce pour la ville, le pays et le continent. L’Afrique abrite les meilleurs coureurs de marathon au monde et nous espérons qu’ils auront l’opportunité de courir un Abbott World Marathon Major à domicile dans les années à venir. » ajoute François Pienaar.

Salam Cape Town Marathon ©DR

Objectif 2025

Cette annonce marque le début d’un processus d’évaluation pluriannuel mené par AbbottWMM. Afin de devenir un Major, Cape Town Marathon devra répondre à certains critères pendant trois ans et, en cas de succès, rejoindra un groupe d’élite de courses – Marathon de Tokyo, Marathon de Boston, Virgin Money London Marathon, BMW-BERLIN Marathon, Bank of America Chicago Marathon et TCS New York City Marathon – en tant que nouveau membre du prestigieux Abbott World Marathon Majors en 2025.

Le maire exécutif du Cap, Dan Plato, a déclaré que cette candidature signifiait beaucoup pour Le Cap, l’Afrique du Sud et l’Afrique, et renforcerait encore la réputation de la ville mère en tant que capitale sportive. « Nous sommes fiers d’être l’hôte du premier candidat Abbott World Marathon Majors d’Afrique et d’Afrique du Sud et soutenons de tout cœur le marathon de Sanlam Cape Town dans les années à venir.

“Nous savons que ces années d’évaluation offriront déjà un formidable élan économique pour Le Cap et ses habitants, et nous nous attendons à un afflux annuel d’environ 10 000 athlètes internationaux et leurs supporters dans les années à venir – en particulier une fois que le marathon de Cape Town remportera le marathon mondial Abbott. Statut majeur. Nous sommes impatients d’accueillir davantage de marathoniens récréatifs et d’élite au Cap ; il est temps de montrer au monde comment nous courons un marathon au rythme africain.

Adidas Afrique du Sud s’associera au marathon du Cap à partir de 2022 et se réjouit de soutenir la course pendant sa période de candidature alors qu’elle s’efforce de devenir le premier marathon mondial majeur sur le continent africain.

Un parcours historique, entre océan et montagnes

Le marathon Cape Town a gagné en popularité pendant la majeure partie de la dernière décennie, avec son itinéraire offrant des paysages spectaculaires sur l’océan et des vues sur les montagnes, tout en passant de nombreuses attractions de la ville, de son célèbre art de rue à ses caractéristiques historiques emblématiques – y compris Hôtel de ville, où Nelson Mandela a prononcé son premier discours public en tant qu’homme libre en 1990. L’évènement a reçu le prestigieux statut World Athletics Gold Label pour la quatrième année consécutive en 2020 – le seul marathon sur le continent africain et l’un des seuls groupes sélectionnés de marathons au monde à avoir ce statut.

La prochaine édition est prévue le 17 octobre. En plus du Marathon de Cape Town, le marathon de Chengdu en Chine est également actuellement une course candidate d’AbbottWMM. Le marathon de Singapour a récemment abandonné le processus.

Inscriptions et infos ICI.

Airbnb et Volvic s’associent pour proposer un séjour dans une mini-maison de verre installée, spécialement pour l’occasion, au cœur de la chaîne des volcans d’Auvergne. Les heureux occupants seront accueillis par Killian Jornet.

Le site naturel chaîne des Puys et faille de la Limagne, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, accueillera un séjour exceptionnel d’une nuit imaginée par Airbnb et Volvic et proposé à deux couples de voyageurs le 18 septembre. Les réservations s’ouvriront le 19 juillet à 9h sur la base du premier arrivé, premier servi.

1€ la nuit et le plein d’activités

Les voyageurs passeront la nuit entourés de 80 volcans dans un “LUMIPOD”. Ce concept unique de mini-maison développé par LUMICENE, une société française basée à Lyon, mêle espace intérieur et extérieur à travers des verrières courbes et coulissantes offrant une vue panoramique à 180°. Au prix de 1€*, la nuit à la célèbre source d’eau minérale naturelle de Volvic comprend :

  • Un appel vidéo de bienvenue de  Kilian Jornet.
  • Une visite guidée par l’équipe sur place pour découvrir la richesse de la biodiversité du parc naturel,
  • Un somptueux dîner pour deux personnes, préparé par le chef étoilé Adrien Descouls.
  • Une séance matinale privée de yoga avec une vue imprenable sur le lever du soleil sur le pic du volcan.
  • Une randonnée au cœur des volcans conçue par Kilian Jornet, ambassadeur mondial de Volvic et hôte sur Airbnb.
  • Un vol en montgolfière avec vue sur les volcans de la Chaîne des Puys***.

* Hors taxes et frais. Les bénéfices seront reversés à la Fondation Kilian Jornet.

*** Sous réserve de bonnes conditions météo.

Le réseau Outdoor Experiences by Rossignol s’étoffe. Il rassemble désormais sur tout le territoire et à nos frontières 40 Stations de Trail, dont 5 petites nouvelles. Faites vos jeux de Mayenne à Bordeaux en passant par la région PACA.

Depuis l’été dernier, l’engouement des français pour les sports de nature ne cessent de grandir. On voit toujours plus de monde sur les sentiers, à pied, en ski ou à vélo. Dans ce contexte, le réseau de destinations sportives Outdoor Expériences by Rossignol s’étoffe encore, dès ce printemps. Côté Stations de Trail, 5 petites nouvelles s’apprêtent à ouvrir leurs portes.

Carte des Stations de trail

Station de Trail Laval (53)


En Mayenne, dans un environnement préservé entre forêt, bocage et châteaux, elle est idéalement située ; accessible en train depuis Paris (1h10), Nantes (2h) et Rennes (25min TGV – 40min TER).
8 parcours tous niveaux dont un urban trail et 2 ateliers trail avec plusieurs points de départs permettront de découvrir la variété des paysages et le patrimoine.
Inauguration le 5 juin lors du May Etik trail. Plus d’infos ICI.

Bon plan :  Stage trail « Il court il court le furet » encadré par Jérôme Garnier, coach trailer pour une remise en forme “spécial TRAIL”. 3 jours / 2 nuits – A partir de 185€ Hébergement en Chambres d’hôtes – Disponibilité toute l’année. Renseignements Laval Tourisme (0)2 43 49 46 46 – Plus d’infos ici

Station de Trail La Sarthe, Terre de Trail (72)


Terre de sportifs, la Sarthe et ses alpes manselles surprend avec ses terrains variés et parfois techniques ! C’est la championne du monde de trail et ambassadrice de la station, Nathalie Mauclair qui a concocté les parcours pour tous les niveaux Ils sont en cours de création, et seront disponibles dès le mois de juin.

Bon plan : la championne propose un stage de trail les 10 et 11 avril. Sorties trail, visites culturelles, détente, conférence et séances bien-être avec les conseils de cette championne. 2 jours à partir de 345€. Hébergement en chambres d’hôtes au Château de Montbraye. Plus d’infos ICI.

Station de Trail de Tourrette-Levens (06)


A seulement 12km de NiceTourette-Levens est un village authentique de patrimoine et d’art, véritable village perché, les parcours de trail sélectionnés offriront de superbes vues panoramiques sur la mer, la montagne et les villages environnants.
Parcours en cours de création. Ouverture prévue courant juin.

Station de Trail de Guadeloupe

Dépaysement garanti et terrain de jeu idéal pour le trail, La Guadeloupe est le 2ème Dom-Tom après La Réunion à se doter d’une Station de Trail. Plages, rivières, forêt, sans oublier le volcan de la Soufrière au cœur du Parc National, l’Archipel permet de varier tous les terrains.
12 parcours et 4 ateliers répartis sur tout l’archipel pour allier effort et réconfort sur cette île aux atouts étonnants qui souhaite attirer les touristes sportifs. A découvrir à partir de novembre 2021.

Station de Trail, Station Nordik Walk et Espace R-Bikes Bordeaux Métropole (33)

Trail, marche nordique, VTT et Gravel, la métropole de Bordeaux mise sur le lien et la proximité entre ville et campagne. Vignobles, marais, parcs, la variété d’ambiance et de parcours surprendra plus d’un sportif.
Une destination idéale pour les locaux qui souhaitent s’évader ou les touristes en recherche d’un séjour alliant sport et visite de la cité. Vélo, trail ou marche nordique, l’offre sportive et touristique se complète parfaitement ! Premiers parcours à découvrir à partir de juin 2021.

Station de Trail, Station Nordik Walk et Espace R- Bikes Pays d’Aubagne et de l’Etoile (13)


Au pays de Pagnol, le Pays d’Aubagne et de l’Etoile invite à visiter l’arrière-pays en vélo (cyclo, vtt, Gravel), trail et marche nordique. Des parcours balisés pour les sportifs qui veulent se lancer sur les massifs du Garlaban et de la Sainte-Baume. Aux sommets, vue imprenable sur la mer et les environs. Premiers parcours dès le mois de mai.

La première édition du Marathon international à Biarritz aura lieu le 5 juin 2022. Au programme marathon, relais, semi, 12 km et course enfants. Présentation.

À l’initiative de ce premier Marathon international de Biarritz-Pays Basque, le club Biarritz Olympique Athlétisme dote enfin l’agglomération Côte Basque-Adour de la grande épreuve internationale de course à pied qu’elle mérite.« Nous en rêvions depuis des années » souligne Jean-Louis SALHA, Président du Biarritz Olympique Athlétisme. « Notre agglomération ne pouvait passer plus longtemps à côté d’un véritable phénomène grand public doublé d’un enjeu sport/santé, touristique et économique évident. »


A l’instar de Deauville qui a lancé son marathon en 2019 avec succès, Biarritz et la Côte Basque cumule les attraits : une image internationale chic et sportive, un patrimoine architectural et naturel exceptionnel, un emplacement géographique accessible et privilégié, proche de grands bassins de population.

Final sur le front de mer

Cinq formules de course sont proposées : marathon, relais 3 ou 4 coureurs, semi-Marathon, 12 km, course enfants et 12 km Marche nordique. Côté parcours, cela promet. Au départ et à l’arrivée du célèbre stade d’Aguilèra, le Marathon propose un véritable parcours carte postale qui rayonne sur les communes de Biarritz, Bassussary et Arcangues, Arbonne et Bidart.
Le parcours traversera ou passera à proximité de quartiers et monuments emblématiques : l’Eglise de Sainte-Eugénie, le vieux port de pêche, Le phare de Biarritz et ses 73 mètres d’altitude, les villas, le casino, et les grands hôtels, à l’image de l’emblématique Hôtel du Palais, la Cité de
l’Océan…
Il proposera un final sur le front d’océan, avec notamment le rocher de la Vierge, le phare de Biarritz et les spots prisés par les surfeurs du monde entier (la Grande plage, la Côte des Basques, le Miramar, le Marbella) …

Les inscriptions pour cette première édition sont ouvertes officiellement à compter du 8 juillet 2021, uniquement sur internet : marathondebiarritz.com

C’est la conclusion d’une étude réalisée par le centre International Longevity Centre, Royaume-Uni (ILC) et la Business School (anciennement Cass Business School).

Basée sur les données d’une période de 180 ans — révèle des différences significatives entre la durée de vie des footballeurs, rugbymen, tennismen, boxeurs, golfeurs, joueurs de cricket, jockeys professionnels, et celle des hommes de la population en général nés la même année : l’espérance de vie d’un sportif est de 13 % plus élevée que celle d’une personne lambda. 

© Adobestock. On sait par ailleurs que ces conclusions sont aussi avérées pour les coureurs à pied !

Selon le rapport intitulé « The longevity of sporting legends », rédigé par le professeur Les Mayhew de la Business School (anciennement Cass), les joueurs de cricket, rugby, golf et tennis de haut niveau ont connu les plus grandes augmentations en termes d’espérance, tandis que les boxeurs et jockeys vivent en réalité moins longtemps que les hommes moyens en Angleterre et au Pays de Galle, après avoir pris en compte les augmentations générales de l’espérance de vie.

Ces nombreuses disparités en matière d’espérance de vie entre les sports peuvent être mises sur le compte du niveau de risque de blessures, des différences de statuts socio-économiques associées à certains sports, des divers niveaux d’éducation et qualités de leadership. En ce qui concerne les capitaines de rugby par exemple, leur longévité est meilleure que celle des footballeurs.

Que du bonus !

Les conclusions du rapport sont les suivantes :

  • Les joueurs professionnels de cricket, rugby, tennis, golf et les jockeys présentent une meilleure espérance de vie aujourd’hui que ceux entre 1900 et 1960. Cela est dû aux améliorations de la sécurité, des modes de vie et du bien-être après leur carrière. Ces dernières années, des modifications des règles en boxe ont été apportées pour réduire le risque de blessure à long terme. Cependant, cela n’a rien changé au fait que la boxe reste un sport classé parmi les plus dangereux par ce rapport, avec des champions de boxe qui vivent historiquement près de 25 pour cent moins longtemps que d’autres athlètes de haut niveau.
  • Entre 1968 – année où le tournoi de Wimbledon s’ouvre aux professionnels – et 2020, les finalistes hommes ont connu une augmentation de leur durée de vie de 25 pour cent. Parmi eux, 50 pour cent étaient toujours en vie en 2020 et 16 d’entre eux étaient âgés de plus de 80 voire 90 ans.
  • Parmi les finalistes de Wimbledon, encore en vie aujourd’hui, 36 pour cent seraient déjà décédés s’ils avaient la même mortalité que celle d’un homme moyen. À titre de comparaison et selon le même critère, on dénombre 16 pour cent de plus de capitaines de rugby anglais, 14 pour cent de plus de capitaines de cricket anglais et 9 pour cent de plus de médaillés de l’Open Championship.
  • Les footballeurs sont plus susceptibles de vivre moins longtemps aujourd’hui que dans les années 1930 et 1940. Cela est en partie dû aux terrains boueux et au poids plus lourd des ballons utilisés à l’époque d’après-guerre ainsi qu’à la hausse du nombre de matchs professionnels, augmentant par conséquent le risque de blessures à long terme à la tête ou ailleurs.
  • Certaines des plus anciennes légendes ont atteint leur apogée au XIXe siècle. Tom Morris, par exemple, a remporté l’Open Championship pour la troisième fois en 1867 à l’âge de 46 ans. Durant l’époque contemporaine, Lester Piggott était âgé de 48 ans lorsqu’il remporta un dernier Derby en 1983, Peter Shilton en avait 40 lorsqu’il fut capitaine de l’équipe de football d’Angleterre pour la dernière fois en 1990 et Roger Federer remporta son dernier titre à Wimbledon en 2017, alors âgé de 36 ans.

D’où notre envie de conclure : le sport, c’est la santé ! Et ce quel qu’il soit et quel niveau qu’on le pratique. L’essentiel, c’est de se dépenser.

L’organisation met en jeu deux dossards à gagner pour la 36e édition du Marathon des Sables qui se courra du 25 mars au 4 avril 2022.

Première dans l’histoire du mythique Marathon des Sables, la mise en jeu de deux dossards. Pour tenter de gagner son sésame pour le grand bac à sable marocain, il faudra mouiller son maillot en participant au challenge 77. L’idée :  marcher ou courir en moyenne 7 km par jour pendant tout le mois de juillet, soit 217 km (7 km * 31 jours).

217 km jusqu’au 5 août

Pour participer, il suffit de déclarer ses kilomètres parcourus pendant le mois de juillet. Notez que vous pouvez déclarer ces kilomètres en une seule fois (début août), ou en plusieurs fois, au fil de l’eau, durant le mois de juillet. Il est possible de les déclarer chaque jour, chaque semaine, ou de temps en temps, comme vous voulez. L’avantage de déclarer plusieurs fois ses kilomètres est de se voir progresser au relevé des performances durant tout le mois, c’est fun et ça motive (mais aucune obligation) !
Nous suivrons tout au long du mois l’évolution des kilomètres sur le groupe Facebook MDS AT HOME.

Vous avez jusqu’au jeudi 5 août minuit (heure de Paris) pour faire parvenir vos kilomètres, au-delà, les résultats ne seront pas pris en compte.Les résultats seront publiés dans la semaine du 9 au 15 août : tous les participants seront répertoriés avec le nombre de kilomètres effectués.

Un tirage au sort fin août

Parmi tous les finishers du défi (217 km ou plus), l’organisation effectuera un tirage au sort lors du Salon Ultra-Trail© à Chamonix fin août : la personne tirée au sort gagnera le DOSSARD 77 pour le MARATHON DES SABLES 2022 ! (du 25 mars au 4 avril 2022)
Le dossard gagné au tirage au sort n’est pas cessible : si la personne gagnante ne peut participer, il sera remis en jeu lors d’un autre tirage au sort.
Un tirage au sort « de consolation » sera effectué parmi les participants ayant totalisé entre 100 et 217 km, avec à la clé 5 Daily BackPack 25L by MDS ! Joli lot de consolation, non ? On vous attend nombreux, avertissez vos amis coureurs ou marcheurs, et participez en nombre !

Pour déclarer vos kilomètres, c’est ICI.

Rental Pilot, c’est le nouveau système de location d’équipements outdoor proposé par Adidas. Un moyen pour la marque d’encourager un nouveau modèle circulaire dans lequel l’accès au produit prime sur le fait de le posséder. 

Lancé en avant-première mondiale en France et développé dans la continuité des précédentes actions en faveur de l’environnement menées par adidas*, ce programme permet de louer des produits haute performance de la gamme Terrex pour une durée limitée (une journée randonnée, un week-end à la montagne…).

Dans le détail, Rental Pilot est une plateforme de location à mi-chemin entre sport et écoresponsabilité qui met l’accent sur l’aventure et l’expérience. Elle a été développée en collaboration avec la startup française Lizée. 

Avec elle, les consommateurs accèdent à un catalogue de plus de 5 000 références. Le service permet ainsi de profiter de produits haute performance pour toutes les expériences pour une durée allant d’une journée à un mois. Sur la plateforme, les utilisateurs peuvent également bénéficier de services annexes. Ils auront par exemple la possibilité de choisir entre des offres groupées de produits (pack randonnée, pack trail…) ou la location de produits individuels. Après l’expérience, ils auront le choix entre renvoyer les produits ou, si l’essai s’avère concluant, les acheter via la plateforme.

Du 1er au 29 juillet, Altra lance un challenge caritatif avec l’application Running Heroes pour soutenir l’association “Baskets aux Pieds – Foundation”. Courir pour permettre à des enfants hospitalisés de voyager, c’est l’idée.

Durant tout le mois de juillet, parcourez le maximum de kilomètres pour soutenir les enfants hospitalisés. Chaque kilomètre parcouru leur permettra de découvrir l’environnement outdoor à travers les masques de réalité virtuelle. L’objectif est de cumuler collectivement 1 million de kilomètres afin de débloquer une cagnotte de 10 000 euros en faveur de l’association “Baskets aux Pieds – Foundation”.

Cette association créée par deux passionnés de course et de nature accompagne les enfants hospitalisés grâce à la réalité virtuelle. Avec des casques, ils peuvent découvrir la nature vue du ciel (comme un oiseau) au travers d’images documentaires, récupérées auprès de productions labellisées. Pour eux, c’est l’occasion d’accéder aux joies du sport outdoor et de s’échapper du quotidien de l’hôpital. On ne peut que soutenir cette belle initiative !
 

Pour s’inscrire : https://fr.runningheroes.com/fr/challenges/details/60cc747de3e02b0007b50c3b

Le 31 Juillet, Patagonia organise Running Up For Air (RUFA), une course d’endurance caritative permettant de lever des fonds en faveur de l’amélioration de la qualité de l’air. 

Chaque année, la pollution atmosphérique est responsable de plus de 390 000 décès prématurés à travers l’Europe. Patagonia s’engage à sa manière avec sa course caritative Running Up For Air (RUFA).

L’objectif ? Parcourir un maximum de dénivelé pour soutenir 18 groupes environnementaux œuvrant pour la protection de l’atmosphère à travers l’Europe. Les inscriptions ainsi que la collecte de dons sont désormais ouvertes à tous.

Parcours libre en 3, 6, 12 ou 24 heures

Imaginée par la légende du trail-running et ambassadeur Patagonia Jared CampbellRUFA a vu le jour en 2012 aux Etats-Unis, dans la vallée de l’Utah.

Après le succès de la première édition européenne organisée à Chamonix en 2019, Patagonia s’adapte au contexte actuel et revient cette année avec un modèle inédit : un parcours de trail libre, pouvant être réalisé n’importe où. Chaque participant aura la possibilité de tracer sa propre route, de rejoindre une équipe de course existante ou d’en créer une nouvelle autour de chez lui.

©Thomas_Bohne – Grieskogel

Pour les coureurs, le format reste le même : pas de chrono mais une durée à choisir entre3, 6, 12 et 24 heures pour avaler le plus grand dénivelé. Chaque mètre compte et sera enregistré grâce à l’application MapmyfitnessLes frais d’inscriptions de 20€ seront intégralement reversés à une ou plusieurs ONG soutenues par Patagonia, au choix du participant.

Afin de récolter un maximum de dons, chacun est invité à partager sa page de sponsoring ou celle de son équipe auprès de sa communauté. Le jour de la course, les tableaux de classements seront visibles sur la rubrique Panneaux des leaders.

Après le succès de la version 100% digitale du Run Happy Tour lancée l’été dernier, Brooks revient sur les plus belles plages de France pour sa tournée d’été. 

De la Bretagne aux Landes, le combi du Run Happy Tour de Brooks reprend du service pour partager un moment convivial au bord de l’océan avec des runners de tous les niveaux.

Lancé en Juillet 2018, en partenariat avec Running Heroes, le Run Happy Tour est un événement imaginé par Brooks pour partir à la rencontre des coureurs sur leur lieu de vacances, leur faire tester ses produits et leur faire vivre un moment 100% Run Happy.

©Peignée Vertical

Basé sur la convivialité, le partage et le plaisir, la marque invite tous les coureurs à participer et propose sur chaque étape un run le matin, suivi d’un petit-déjeuner offert et un run en fin de journée, suivi d’un apéro. Le Run Happy Tour est accessible à tous les coureurs, du débutant au confirmé, avec un run d’environ 5 kilomètres à chaque étape sur un parcours à couper le souffle, qui s’adapte à l’allure de chacun. Cet événement est une occasion unique de pouvoir tester les nouveautés de la marque, d’échanger avec les conseillers techniques et de partager un moment convivial avec d’autres coureurs sur son lieu de vacances.

Depuis son lancement, le Run Happy Tour de Brooks a déjà touché près de 39 000 personnes, dont 37 000 lors de la version 100% digitale lancée en 2020.

Où trouver le Run Happy Tour en 2021 ?

Brooks revient cet été avec 4 étapes physiques dans des lieux incontournables de la côte ouest française. Les équipes de la marque seront présentes aux endroits suivants :

  • Mardi 27 Juillet – Quiberon
  • Vendredi 30 Juillet – Les Sables d’Olonne
  • Mardi 3 Août – Saint-Palais
  • Vendredi 6 Août – Biscarosse
©Peignée Verticale

Les participants peuvent d’ores et déjà s’inscrirent gratuitement et pré-réserver leur paire directement sur le site de BROOKS.

Pour ceux qui ne seraient pas en vacances à proximité de ces étapes, cette édition physique sera accompagnée de challenges en ligne sur la plateforme Running Heroes. A la clé, les participants pourront remporter des paires de chaussures Brooks et des cadeaux aux couleurs du Run Happy Tour.

L’élite de la course à pied a tenu ses promesses ce dimanche 2 mai à Genève à l’occasion du Harmony Genève Marathon for Unicef.

Le Barheini Shumi Dechasa propulsé dans le dernier tour

 Emmenés par des lièvres rigoureux sur un tempo de 20 km/h sur les 30 premiers kilomètres, les hommes de tête sont dans un premier temps restés groupés. Les athlètes ont ensuite décroché les uns après les autres pour finalement se disputer la victoire à 4. Tout s’est joué dans le dernier tour où le Barheini Shumi Dechasa a haussé le ton pour aller chercher la première place. Il avait déjà participé en 2019 et terminé à la seconde place. Au-delà d’avoir pulvérisé tous les records avec un temps mémorable de 02h06’59″, il repart avec sa première victoire en Suisse. Le second, le Kenyan Kennedy Cheboror termine sa course en 2h07’42″, puis l’Ethiopien Fikire Workneh vient compléter le podium avec une performance en 2h07’58″.

Shumi Dechasa (BRN) a fait tomber le record de tous les temps sur la distance marathon sur territoire Suisse en 2h06’59″ et par la même occasion celui de l’événement.



Un coude à coude final chez les féminines

Du côté des femmes, la compétition fut aussi très relevée, notamment entre les deux Kényanes Maureen Chepkemoi (2h24’19″), Lucy Karimi (2h24’24) et l’Ethiopienne Tigist Memuye (2h24’23″). Elles ont couru ensemble du départ à l’arrivée pour finalement se départager dans les derniers mètres et à ce jeu la, c’est la benjamine Maureen Chepkemoi (KEN) qui s’est imposée.

Maureen Chepkemoi à également amélioré le meilleur temps féminin en terre helvétique et détient dorénavant le record de l’épreuve en 2h24’19″.




Star Paralympique qualifiée pour Tokyo

Henry Wanyoike (Ken), triple champion paralympique sur piste à Sydney et Athènes, également recordman du monde du marathon chez les non-voyants en 2h31’31 a réussi une formidable prouesse à l’âge de 46 ans en obtenant sa sélection pour les Jeux Paralympiques de Tokyo. ” Je suis très heureux de pouvoir participer pour la première fois à ce marathon, qui est très important pour moi, en tant qu’ambassadeur de Light for the World et ainsi me qualifier pour les Jeux paralympiques de Tokyo. En particulier en cette période de pandémie, un tel événement émet des signaux positifs forts et représente l’espoir et l’optimisme “.

Le triple champion Paralympique sur 5 000 m et 10 000 m et recordman du monde du marathon chez les non-voyants, Henry Wanyoike, repart avec sa qualification pour les Jeux Paralympiques de Tokyo.



IRC (International Running Club) est une marque française qui propose des vêtements sportswear confortables et surtout avec un style authentique.





Le design se fait en France et les produits sont réalisés au Portugal.

T-shirts en coton 100 % bio, hoodie au tissu ” peau de pêche ” pour un confort moelleux, les tenues IRC proposent des graphismes invitant au voyage avec les différentes destinations proposées.




Née de la volonté de conjuguer pour la première fois cette image ultra positive à des vêtements bien coupés, aux graphismes inspirants, IRC (International Running Club) est la première marque Lifestyle Running.