fenix7S-SapphireSolar

Nous avons testé la nouvelle Garmin Fenix 7, version 7S Sapphire Solar sur le Marathon des Sables. Conquise par ses capacités, mais avec quelques réserves tout de même…

Photo de garmin-fenix-7-sapphire-solar

Garmin Fenix 7 sapphire Solar

Ces prix ont été actualisés le 17/05/2022 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Photo de garmin-fenix-7s-sapphire-solar

Garmin Fenix 7S sapphire Solar

Ces prix ont été actualisés le 17/05/2022 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

Après avoir fait languir ses fans pendant 2 ans, Garmin a fini par dévoiler sa nouvelle série Fenix 7 en janvier. Un timing qui ne pouvait pas mieux tomber, car dans le cadre de ma préparation au Marathon des Sables, j’ai pu tester Fenix7S Sapphire Solar. Tout le monde attendait cette Fenix 7, mais qu’en est il des améliorations apportées ? Je ferai le comparatif avec mon précédent modèle, la Fenix 6S pro.

La gamme Garmin Fenix 7 se compose en réalité de 9 versions différentes. On pourrait presque parler de 11 versions en ajoutant les 2 modèles Epix. Car ce sont des sœurs jumelles des Fenix 7. La différence ? Le remplacement de l’écran transréflectif par un écran Amoled.

Dans le détail, quoi de neuf sur cette Garmin Fenix 7 ?

D’abord, il y a la lunette qui déborde et couvre les pattes d’attache du bracelet. Ensuite, l’écran tactile et la cartographie disponibles sur tous les modèles. Attention, cette cartographie est préchargée uniquement sur les versions Sapphire. Elle se télécharge sur les autres versions. Le téléchargement et la mise à jour des cartes se fait via le wifi. Parmi les nouveautés, on trouve aussi un lecteur de musique sur toutes les versions.

Autre amélioration à noter du côté de l’autonomie. La recharge solaire la dope de 300%. Le capteur cardio optique est aussi nouveau, 4eme génération.

Sur la version Sapphire uniquement, il y a un verre Solar saphir qui ne se raye pas et un GNSS double bande (L1 + L5) pour le géopositionnement GPS. Côté fonctionnalités, du nouveau pour toute la gamme avec des nouveaux champs de données graphiques, les fonctions Stamina et Race predictor trend ou encore le temps de course/marché dans le résumé d’une activité course à pied.

Enfin, une fonction lampe torche. Elle est réservée au modèle 7X, avec 3 LED intégrées dans le haut du boîtier.

Les 3 tailles de boitier et d’écran sont conservées à l’identique. 42mm de diamètre avec un écran de 30mm pour les Fenix 7S, Fenix 7S Solar, Fenix 7S Sapphire. 47 mm avec un écran de 33 mm pour les Fenix 7, Fenix 7 Solar, Fenix 7 Sapphire. Ou 51 mm et un écran de 35 mm pour les Fenix 7X Solar et Fenix 7X Sapphire. A cela, s’ajoute 3 versions. tactile (version de base), tactile Solar et tactile Solar Sapphire.

Ecran tactile, capteur cardio et puce GPS : 3 grosses nouveautés

Globalement la série des Fenix 7 ressemble à la série des Fenix 6. Le design n’a pas beaucoup changé. Si ce n’est pour les modèles solaires car la place que prend l’anneau photovoltaïque qui sert à la recharge solaire est très visible. C’est un cercle rosé qui est au bord de la lunette métallique.

La grosse nouveauté, c’est l’écran tactile. On aime ou on n’aime pas. Mais on constate que Garmin a quand même bien pensé son truc. Car certes l’écran est tactile, mais on peut tout à fait s’en passer et continuer d’utiliser les 5 boutons. Et de ce côté-là, rien n’a changé. Par défaut, il y a un raccourci pour activer / désactiver rapidement l’écran tactile. Il suffit d’appuyer sur “Start” et “Down” en même temps.

Notons aussi que le verre saphir est prisé pour sa résistance aux rayures. Mais l’inconvénient, c’est qu’il est moins translucide et présente plus de reflets, comme nous l’avons constaté.

Quant au capteur cardio optique, il n’est pas complètement nouveau puisque c’est celui de la Venu 2. Mais en tout cas ce n’est plus le même que celui des Fenix 6. Il mesure la fréquence cardiaque, la variabilité de fréquence cardiaque (VFC) et l’oxygénation sanguine (SpO2)

Il y a aussi du nouveau du côté de la puce GPS. Ce n’est plus une puce Sony, et elle permet de choisir entre 3 options de géolocalisation. GPS seul, multi GNSS = GPS + GLONASS + Galileo + IRNSS (tous en même temps) ou multi GNSS double fréquence (Fenix 7S/7/7X Sapphire uniquement) = GPS double fréquence + GLONASS + Galileo double fréquence + IRNSS.

Pour faire simple, plus on descend dans cette liste, plus la précision GPS augmente et plus la puce consomme d’énergie. Donc plus l’autonomie diminue. Et c’est justement ce qui va m’arriver au cours du Marathon des Sables.

Avant de poursuivire, on fait un aparthé sur le nombre profils sportifs disponibles. En plus des modes qui nous intéresse au premier chef (course à pied, trail, ultra-run, tapis de course, piste d’athlé, course aventure…), il y en désormais près d’une cinquantaine. Du kitesurf au ski de fond, en passant par l’escalade en salle, le HIIT, le padel, le triathlon, le gravel ou encore l’aviron.

fenix7S-Sapphire Solar
La cartographie est pré-chargée uniquement sur cette version Solar-sapphire.

Une meilleure autonomie sur les Garmin Fenix 7

Pour l’autonomie, de manière générale, la Fenix 7 marque une grosse progression par rapport à la Fenix 6. Environ 50% de plus. 37h pour la Fenix 7S vs 25h pour la Fenix 6S. 57h pour la Fenix 7 contre 36h pour la Fenix 6. Et 89h pour la Fenix 7X vs 60h pou la Fenix 6X.

Mais, il faut encore ajouter l’effet de la recharge solaire pour les modèles Solar et Sapphire. Elle aussi est plus performante sur la série précédente, de +80%. Dans le détail, et sur le papier : 46h pur la Fenix 7S Solar Sapphire contre 28h pour le Fenix 6S Solar. 73h pour le Fenix 7 Solar/Sapphire contre 40h pour la Fenix 6 Solar. Et enfin 122h annoncées pour la 7X Solar/Sapphire contre 66h pour la précédente 6X Solar.

Sauf que voilà, j’ai bêtement laissé le réglage de base au début de mon test. Je me suis retrouvée avec une batterie à plat après 100 km parcourus en 3 jours sur le MDS. Par chance avec mon accès presse,j’ai pu la recharger à bloc en prévision de l’étape longue de 86 km. Il parait qu’il existe un gestionnaire de batterie optimiser l’autonomie. Euh… je ne l’ai pas trouvé !

Technologie solaire, un plus soumis à conditions…

Côté technologie solaire, pas de bol non plus. Dès le départ de l’étape longue étape du MD, le ciel est bien couvert. J’essaie d’orienter le mieux possible ma montre toute la journée vers le soleil, rien n’y fera. A 82km et 20h de course elle s’arrête. Bon, il faut dire qu’elle n’a pas été épargnée après deux jours de tempête de sable. Je l’ai même retrouvé un matin enfouie sous 5cm de sable. Pas de rayure sur le verre, ouf…

Une précision importante : la météo n’est pas le seul paramètre qui joue pour la recharge solaire. L’habillement joue aussi un rôle majeur. Il suffit d’avoir une manche de veste un peu longue, ou un buff (c’était mon cas) qui recouvre la montre, et la recharge solaire est nulle sur toute la journée.

De toute façon, disons-le tout net, le soleil ne suffit pas à recharger à bloc cette Fenix 7 Solar. Cela ralentit juste la diminution de la charge de la batterie mais ne rechargera pas la montre. J’ai laissé ma montre en mode avion (pour réduire la consommation de la batterie) au soleil pendant 3h et ça n’a pas permis de gagner 1% de batterie, juste maintenir son niveau à 74%.

Accroche GPS ultra-rapide et fonctionnement intuitif

Par ailleurs, on a apprécié la rapidité d’acquisition du GPS. Fini les longues minutes le bras en l’air pour essayer de capter le satellite. Avec ce nouveau modèle l’acquisition de l’accroche GPS est ultra rapide, moins de 3 secondes et parfais instantanément et même au fin fond du désert marocain !

Vous l’aurez compris la partie technologie ce n’est pas mon fort. Du moment que la montre me propose course qu’elle enregistre mes données et me permet de revenir à mon point de départ si je me perds, cela me va. A mon sens, Garmin reste de ce point de vue, la marque la plus facile à prendre en charge et souvent de manière très intuitive. C’est un plus quand on ne lit pas les modes d’emploi !

Bref, résumons. Cette montre rend accro. En lisant bien le modes d’emploi, on doit pouvoir optimiser l’autonomie constatée. Et en courant plus vite que moi, on évitera d’ailleurs aussi ce problème. Enfin de manière moins positive ; il y a le prix très élevé de cette technologie solaire. 900 euros une montre, c’est quand même fou. J’ajoute un détail girly doublé d’une remarque à Garmin : pourquoi ne pas avoir proposé comme la Fenix 6 une montre toute blanche, très élégante en toutes circonstances ? Ce beige sable est certes très joli et de circonstances dans le sable marocain mais un modèle blanc petit cadran aurait été un plus !

Les + Autonomie (plus) élevée, précision du GPS, recharge solaire efficace (versions Solar), écran tactile, joli design.

Les – Prix élevé (900 € pour cette version !), couleur…

Photo de garmin-fenix-7-sapphire-solar

Garmin Fenix 7 sapphire Solar

Ces prix ont été actualisés le 17/05/2022 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Photo de garmin-fenix-7s-sapphire-solar

Garmin Fenix 7S sapphire Solar

Ces prix ont été actualisés le 17/05/2022 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.