Pieds & chaussures, c’est un mariage d’amour… Acheter une paire, c’est l’histoire d’une rencontre, comme une histoire d’amour, avec une marque, une couleur et bien d’autres critères plus sportifs ; puisque les goûts et les odeurs, les senteurs et les couleurs… L’essentiel étant que votre pied trouve sa chaussure.

By Dominique Cado. Marathonien breton d’un âge que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître.www.lalignebleue.net. ©Sébastien Lamart.

Préliminaires nécessaires

Quand le premier contact est établi, il y a deux façons de se comporter : ou vous vous jetez sur votre dernière conquête, comme un adolescent impatient. Ou vous prenez le soin de faire sa connaissance afin qu’elle s’habitue à vous. Le risque avec une paire de chaussures neuves, c’est de vouloir la tester tout de suite, alors que les préliminaires ont leur importance.

C’est normal, vous la trouvez magnifique cette paire de runnings que vous venez de découvrir, elle qui va pimenter pendant quelques temps votre vie de tous les jours, en faisant passer l’ancienne, la précédente pour une vieillerie méritant à peine un regard de votre part, pourtant vous avez passé de bons moments avec elle.

©Asics

Calmez vos ardeurs !

Apprenez à calmer vos ardeurs de runner fougueux, éduquer votre frénésie, votre exaltation, garder un peur de froideur et d’indifférence pour qu’elle ne vous le fasse pas payer d’une façon ou d’une autre dans votre précipitation à vouloir chausser cette paire de chaussures nouvellement acquise.

La porter en chaussons quelques jours, permet à vos pieds de s’adapter à ses charmes, et simplement après vous pourrez l’entraîner sur vos chemins coutumiers pour que son indocilité des premiers jours vous évite différents désagréments, comme des ampoules ou autres échauffements.

Maintenant qu’elle vous semble détendue, que vos pieds y ont trouvé leur place, leur nirvana, bien la lacer avant de vous en lasser un jour. Avant de la ranger au rayon des souvenirs, comme toutes les autres paires que vous avez pourtant chéries… Tout cela tient finalement du conte de fée façon Cendrillon.

Ps : Toute ressemblance avec une lecture érotique de kiosque de gare, ne serait que pure coïncidence …..