30 000 capsules Ooho contenant un gel énergisant ont été distribuées sur le dernier Marathon de Londres, le 28 avril. La membrane de cette bille est constituée d’algues brunes comestibles. Elle se croque ou se gobe et libère dans la bouche l’équivalent d’une gorgée d’eau, sans goût particulier. Si elle n’est pas ingurgitée, la société Skipping Rocks Lab qui la fabrique, assure qu’elle se biodégrade en six semaines.
On a aimé : l’idée écologique pour éviter les bouteilles en plastique, et le concept innovant. On a moins aimé : c’est juste une gorgée, il faudrait en prendre 4 ou 5 pour se désaltérer. La capsule gélatineuse est épaisse, difficile à avaler. On l’a recrachée.