La Parisienne : une belle 25e édition

La Parisienne 2022 proposait un nouveau parcours de 10 km.

La Parisienne, célèbre course féminine, a rassemblé 14 000 femmes au cœur de Paris pour sa 25e édition. Pour l’occasion, son nouveau 10 km a fait sensation.  

On l’aime cette Parisienne. Qu’on la découvre pour la toute première fois, ou qu’on y revienne, pour la Xe année. Cette course est un rituel pour des milliers de femmes, fidèles. Mais c’est aussi, pour de nombreuses participantes, une occasion parfaite pour épingler un premier dossard.

Car en 25 éditions, cette course féminine phénomène, pionnière du genre en Europe, a motivé des milliers de femmes à se lancer en course à pied. Une vraie success story !

Sororité et ambiance rythmée

Quel que soit l’objectif visé, ce 11 septembre, le plaisir fut partagé. Tunnel transformé en boîte de nuit avec DJ Steve Kondo au micro, percussions, orchestres, refrains rocks, danseuses de french cancan ; l’ambiance était rythmée et décontractée du départ à l’arrivée… Et la sororité transpirait de ce peloton bigarré. Dans le cortège, des femmes de tous âges, de tous les départements, de tous horizons. Heureuses de partager leurs foulées sous un soleil presque inespéré.

Au réveil ce dimanche, du ciel bleu. De quoi redonner le sourire après un samedi pluvieux, qui a un peu plombé l’animation sur le village posté sur le Champ-de-Mars.

Cette 25e était particulière. Pour cette reprise post-Covid, 16 000 inscrites pour 13 680 classées. La participation marque le pas par rapport aux « folles années » dont certaines se souviennent. Mais elle double par rapport l’édition 2021 en demi-teinte avec 6 500 classées.

La Parisienne 2022 proposait un nouveau parcours de 10 km.

Nouveau 10 km réussi pour La Parisienne

On peut donc parler d’un retour gagnant, avec une belle nouveauté à la clé. Car pour la première fois, un 10 km était proposé. Cette deuxième distance s’est ajoutée au traditionnel 7 km en format marche ou course.

Départ au pied de la Tour Eiffel, sur le pont d’Iéna, passage devant le Palais de Tokyo, sur les Champs-Élysées, Petit Palais/Grand Palais, le Pont Alexandre III, Bir-Hakeim… Les monuments ont défilé tambour battant.

Avec pour le 10 km, un joli crochet jusqu’à la Pyramide du Louvre. C’est Leila Bessalem qui inscrit son nom au palmarès de cette nouvelle distance. Elle a bouclé le parcours en 39’22. Derrière elle, 3 026 classées sur ce nouveau 10 km de rentrée.

La course de 7 km a vu défiler 6 279 coureuses avant que 4 375 marcheuses ne leur emboîtent le pas, sans se presser, profitant d’avoir Paris “rien qu’à soi”.

Tous les résultats de La Parisienne 2022 ICI.