Cette Suunto S9 est une Spartan Ultra en version « plus ». Plus d’autonomie avec trois modes GPS (25 à 120 heures) et capteur de fréquence cardiaque optique. Avec un poids de 80 g pour un diamètre de 50 mm et une épaisseur de 17 mm c’est une grosse montre dont le bracelet articulé permet de la porter serrée (pour que le cardio fonctionne) même sur un poignet fin. Certains réglages (notamment âge, poids, altitude pour le baromètre, etc.) présentent une ergonomie déroutante : pour sélectionner une valeur inférieure dans la liste il faut utiliser le bouton du haut. L’écran tactile permet un accès rapide à certaines fonctions, mais on peut le désactiver pour privilégier les boutons.La grosse nouveauté, c’est l’énorme autonomie annoncée de 120 heures– sachant que par température froide la batterie perd de sa capacité – de quoi envisager de très longs trails. En plus de ce mode « ultra » pour l’autonomie, il y a des modes 40h et 25h offrant une meilleure précision du signal GPS. Notons que contrairement à la Garmin Fenix 5, elle n’est pas rechargeable en cours d’utilisation. Les adeptes d’itinéraires « découverte » pourront télécharger leur circuit pour suivre le parcours, mais sans cartographie, on peut aussi utiliser la fonction « retour au point de départ ». Ceux qui évoluent sur des terrains montagneux pourront afficher l’altitude en temps réel, avec le dénivelé effectué et restant, ce qui est très pratique pour gérer son effort. Les amateurs de sport enchaînés (triathlon) pourront enregistrer leur course dans un seul exercice avec un historique spécifique pour chaque activité. Si l’on peut programmer des entraînements simples, il n’est en revanche pas possible de gérer des séries de durée ou distances différentes. Ainsi, on peut programmer 10 x 400 m mais pas 4 x 200 m puis 4 x 400 m, etc. Les mises à jour régulières pourront peut-être corriger cette lacune.En tout, cette S9 propose plus de 80 sports, dont majorette (véridique) ! Elle suit aussi l’activité quotidienne (fréquence cardiaque, nombre de pas, sommeil, etc), reçoit les notifications du téléphone mobile (appels, sms).En bref, les amateurs de longs trails ayant besoin d’une grosse autonomie trouveront là un équipement parfaitement adapté. A noter qu’une version sans baromètre (gestion de l’altitude via le GPS) existe à un tarif inférieur de 100 €.

Les + Autonomie, modèle multisports avec navigation, suivi complet.

Les – Ergonomie parfois peu intuitive,pas de cartographie contrairement à la Garmin fenix 5en version baromètre.

Prix : 599 € en version baromètre, 499 € sans baromètre et 699 € version baromètre + titanium (lunette renforcée). 

Testé par Frédéric Poirier dans Running Attitude 201.