Le Britannique Jonathan Albon et la Française Blandine L’Hirondel, les deux derniers champions du monde de trail running en date (2019), se sont imposés sur l’OCC dans des temps records grâce à des conditions de course idéales.

Les 1200 coureurs et coureuses engagés sur l’OCC se sont élancés ce jeudi 26 août depuis Orsières à partir de 8h15, sur un parcours de 56km et 3500m D+. Rapidement, les représentants du Royaume Uni, Jonathan Albon et Robbie Simpson, ont pris la tête de course pour se livrer un duel à l’issue incertaine jusqu’au terme de l’épreuve.

Si Albon, champion du monde 2019 de trail, prenait l’ascendant dans les descentes, l’Ecossais Simpson – 2e à Sierre Zinal il y a 3 semaines, reprenait le leadership sur les parties de plat, et sur les montées. Ce jeu du chat et de la souris s’est poursuivi au fil des kilomètres.

©UTMB

Dans la dernière montée vers la Flégère, Albon est parvenu néanmoins à revenir sur Simpson, et à le dépasser, en marche rapide. A court d’énergie, Simpson a dû laisser partir Albon dans la dernière descente menant vers la ligne d’arrivée. Champion du monde de trail en titre, quintuple champion du monde de course à obstacles, Jonathan Albon ajoute une nouvelle ligne de prestige à son palmarès, remportant l’épreuve en 5h02:57.

« La course a été intense du début à la fin. Dans la première montée, je ne me voyais pas très beau », aconfié le vainqueur après l’arrivée. « Mais je me suis accroché. Je crois pouvoir dire que je suis désormais revenu à mon meilleur niveau » a ajouté Albon, opéré d’un pied durant la pandémie, et premier Britannique vainqueur de l’OCC. « La lutte fut vraiment intense, et sur la fin, il n’y avait pas une foulée qui ne créait pas une crampe ».

Robbie Simpson termine 2e en 5h05:35, tandis que le Suédois Petter Engdahl complète le podium en 5h08:31. Le premier Français, Thomas Cardin, termine au pied du podium, à la 4e place en 5h14:45, devant l’Américain Hayden Hawks et le Français Nicolas Martin.

Chez les femmes, la lutte fut moins disputée pour la victoire. La Française Blandine L’Hirondel, championne du monde de trail 2019, a survolé l’épreuve enl’emportant en 5h45 et terminant à une impressionnante 20ème place au classement général. La France – et la Lozère – s’offre même un doublé avec la 2e place de Mathilde Sagnes, en 6h07, qui aura résisté jusqu’au bout au retour fulgurant de la Néo-Zélandaise Caitlin Fielder, qui complète le podium féminin en 6h10.