La spécialité d’Aftershokz, c’est la conduction osseuse. Le principe ? Contrairement à des écouteurs traditionnels qui s’enfoncent dans les oreilles, le son n’est ici pas transmis par le canal auditif mais directement par l’os temporal. De ce fait, le tympan est contourné pour que le son atteigne la cochlée. L’intérêt ? Eviter de s’exploser les tympans avec un volume trop élevé mais surtout, rester connecté à l’environnement, puisque l’on entend ainsi tous les bruits autour de soi.

Sur ce nouveau modèle, les « transducteurs » ont été inclinés de 30° par rapport au visage, cela permet d’avoir des basses plus dynamiques et une réduction de la fuite sonore. On constate en effet, pour avoir testé le modèle précédent, Trekz Air, datant de 2017, une meilleure qualité sonore, comparable aux écouteurs classiques intra-auriculaireDu nouveau aussi côté « vocal » avec deux micros anti-bruit à double isolation phonique. Verdict : c’est bien mieux !

Le Bluetooth utilisé est une version 5.0, sachant que les « transducteurs » sont munis d’une puce qui limite la consommation et augmente l’autonomie. Elle est annoncée à 8h est pour une utilisation en lecture continue, avec volume à 60 %. On peut donc s’attendre à une durée d’écoute encore plus longue en fonction du volume d’utilisation et encore plus, en fonction mains libres pour la réponse aux appels. La pleine charge, elle se fait en 2 heures. Côté étanchéité, du mieux aussi avec une certification IP67. Cela signifie qu’il est totalement protégé contre les poussières, la sueur, la pluie, et qu’il peut être immergé à 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes. Dernier point le câble de chargement – deux sont fournis à l’achat – qui prévient les risques liés à l’humidité au moyen d’une alarme qui invite à bien sécher l’ensemble avant de procéder à une recharge. Au final, après trois mois d’utilisation intense : ce modèle proposé en 4 coloris nous a convaincu. 

Le + Rester attentif aux bruits environnants, c’est sécurisant, surtout lorsque l’on profite dans le même temps d’une bonne qualité de son.  

Le – Le bouton pour changer de piste est sensible et a tendance à rappeler le dernier numéro composé. Une seule taille proposée, dommage pour les femmes. 

Prix : 169,95 €. 

Modèle testé par Sandrine Nail-Billaud.