Cette orthèse Velpeau stabilise bien la cheville et est adaptée la reprise de la pratique sportive après une entorse.

Orthèse de cheville-Velpeau-Ankle control 3
Une solution pour reprendre en douceur la course après une entorse.

L’entorse de cheville, c’est l’une des blessures les plus fréquentes chez le coureur à pied. En France chaque jour, 6 000 personnes se foulent la cheville.

Certains connaissent Velpeau par la fameuse bande de contention en tissu, inventée par le chirurgien Alfred Velpeau (1795 – 1867). Plus de 150 ans plus tard, la marque a considérablement étoffé sa gamme. Elle propose notamment des orthèses pour les articulations, notamment cette orthèse de cheville.

Lorsque l’on est en fin de récupération d’une entorse de cheville, ou pour des cas de très forte laxité de cette articulation, un maintien de la cheville peut s’avérer nécessaire. L’orthèse Velpeau ankle control a pour vocation la stabilisation latérale de l’articulation.

Elle se compose de deux coques rigides partant de la malléole et remontant sur les côtés de la jambe. L’ensemble constitue une sorte de chaussette dont le serrage est confié à un système de lacets à tirage vertical.

Maintien de la malléole



Concrètement, on enfile l’orthèse à la façon d’une chaussette. Puis, on ajuste l’élastique arrière en fonction de sa morphologie et on tire sur les deux lacets pour resserrer l’ensemble autour de la cheville.

Le système de maintien au niveau de la malléole entraîne une surépaisseur au dessus du cou-de pied : il faudra ajuster le laçage de ses chaussures en conséquence.

La mobilité axiale de la cheville reste bonne, en revanche on ressent nettement le maintien latéral procuré par l’orthèse, ce qui est le but recherché.

Évidemment, la mobilité articulaire est réduite. Mais à la suite d’une entorse, on évitera les trop grandes sollicitations de la cheville : ainsi contrainte, l’articulation est relativement bien protégée.
Cette orthèse stabilisatrice de la cheville est bien conçue. Elle se met en place facilement et son rôle de stabilisation de l’articulation semble efficace.

Elle est bien adaptée à la reprise de la pratique sportive sollicitant la cheville. Mais il faut rappeler toutefois qu’il ne s’agit pas d’un dispositif médical. Cet équipement ne remplacera pas un avis médical et les éventuels soins que la pathologie pourrait nécessiter.