La Topo Athletic Phantom 2 est destinée aux courses longues. Une excellente porte d’entrée à la foulée naturelle.

Topo Athletic Phantom2

On retrouve sur cette Phantom2, les marqueurs de la marque américaine Topo Athletic avec un drop de 5mm, un chaussant large et un amorti offrant sécurité et confort. Quelques évolutions sont à noter.

Côté chaussant, le mesh est construit sans superposition offrant un grand confort et une bonne aération notamment sur longue distance. Généreux à l’avant et renforcé au niveau du cou-de-pied, il confère ainsi la sensation d’être davantage maintenu.

Maintien et protection

Et pour la languette, elle est épaisse, protège bien et ajoute ainsi au confort. La semelle intermédiaire aussi a été repensée. Difficile toutefois de sentir une grande différence même si on a le sentiment d’un gain de fermeté et donc de dynamisme limité tout de même. Car avec 33 mm d’épaisseur au niveau du talon (et 28 mm à l’avant) soit 3mm de plus que la V1, il s’agit du modèle le plus amorti chez Topo. 

L’avantage c’est que le pied est parfaitement protégé. L’inconvénient c’est qu’on l’impression de courir sur un coussin ce qui atténue les sensations au sol et entrave un peu le déroulé du pied. 

Il n’est donc pas envisageable de s’aligner sur une séance de fractionné avec cette paire. Enfin, l’adhérence sur sol mouillé, même tapissé de feuilles mortes, est bluffante y compris en descente. 

A l’image de l’UltraFly 2 que nous avions testée il y a deux saisons, cette Phantom 2 est une excellente porte d’entrée à la foulée naturelle pour des coureurs poids lourd qui cherchent un maximum de protection pour des sorties longues voire des semis ou marathons.

Les notes du testeur. Amorti : 18/20 – Confort : 18/20 – Dynamisme : 13/20 – Souplesse : 15/20 – Stabilité : 17/20.

Le + Le mesh 30% en matière recyclée/

Le – L’amorti est vraiment important pour une chaussure typée course naturelle.

Prix : 180 €.

Il a testé pour vous : Antoine, 41 ans, 1,89 m, 78 kg, meilleure perf : 3h14 sur marathon (2012). Pieds universels. Chausse habituellement des Brooks, Saucony ou Altra. Conditions du test : 100 km sur sol sec et humide avec séances de fractionnés, fartlek et sorties longues vallonnées.