Elle a testé pour vous : Sandrine Nail-Billaud, marathonienne & pharmacienne.

Le corps est censé être une mécanique bien rodée… Enfin en théorie, car lorsque l’on se blesse, une zone est affaiblie, le corps compense et il se déséquilibre pour inhiber la douleur apparue. Le mouvement naturel est désynchronisé pour s’adapter à l’inconfort et poursuivre malgré tout l’effort. Apparaissent alors, par un phénomène bien connu de compensation, douleurs et inconforts musculaires, articulaires voire des blessures plus importantes que tous coureurs et coureuses à pied redoutent.

C’est dans ce contexte de blessures (rupture partielle de l’aponévrose) que j’ai testé les patchs Stimcare. Ces patchs, avec une technologie innovante, entrent également dans la composition d’une gamme de vêtements développée par Salomon : la gamme NSO. Ces vêtements bénéficient de la technologie des patchs Stimcare qui sont positionnés aux endroits stratégiques dans ces vêtements pour répondre aux problématiques des coureurs (maux de ventre lors de courses d’ultras, crampes mais aussi douleur aux trapèzes lors du port d’un sac de course…) et les soulager.

Mais c’est quoi ces patchs ?

  Ce n’est pas un patch chauffant, ni un patch transdermique, il ne contient aucun médicament, ni principe actif, ce qui diminue grandement l’apparition d’effets secondaires tels que les démangeaisons ou les réactions cutanées. Il s’agit d’un patch breveté utilisant la technologie eNOsyntexTM basée sur le principe d’oxydo-réflection. Le patch renvoie comme un miroir les infrarouges lointains émis par l’organisme. Cette concentration d’infrarouges endogènes va activer la microcirculation sanguine sous le patch pour apaiser les tensions musculaires, articulaires et ligamentaires comme sur le schéma ci-dessous : 

Le positionnement se fait sur la gêne ressentie, mais également sur des points clés spécifiques identifiés cliniquement ce qui augmente l’efficacité et la rapidité d’action des patchs.

L’AVIS DE LA TESTEUSE : “Je connais ce type de patchs depuis plusieurs années et là je dois dire que je suis bluffée par cette nouvelle technologie, plus réfléchissante des infrarouges et basée sur la résonance de l’eau (dite inter faciale) d’autant plus que les arguments avancés sont tout à fait recevables scientifiquement étant moi-même biologiste, professeur d’immunologie et spécialisée dans le processus immunologique de la réaction inflammatoire. En effet, quel que soit le dysfonctionnement dont j’ai eu a souffrir ces derniers temps :  inconfort au niveau de la bandelette tibiale du genou (le fameux syndrome de l’essuie-glace), des douleurs lombaires ou dorsales et plus récemment une rupture partielle de l’aponévrose,  la pose de Stimcare par mon kiné formé à la technique par le créateur, Arnaud Tortel, m’a permis de continuer à courir et à chaque fois dans un confort ultra optimal ! “

Comment ça marche ?

En cas de blessures, de coups, d’infections, de douleurs localisées, le corps va dans tous les cas réagir par des processus inflammatoires normaux pour tenter de rétablir l’équilibre. Ces processus inflammatoires dits physiologiques vont entrainer dans un premier temps un apport de sang (rougeur) puis une phase de stagnation va se produire pouvant donner de possibles œdèmes et qui va entrainer un ralentissement alors du flux circulatoire pour permettre aux cellules de venir traiter et évacuer les toxines ou des débris suite au traumatisme. Cette zone touchée va alors dégager de nombreux infrarouges (chaleur) produits sur place pour augmenter le processus d’élimination et favoriser la cicatrisation.

C’est là que le patch Stimcare intervient car en appliquant le patch sur les zones ciblées, il va réfléchir et concentrer les infrarouges endogènes, tout en dynamisant l’eau qui est présente. L’effet principal va être de fluidifier les liquides corporels et d’accélérer la dilatation des capillaires sanguins via la stimulation d’une enzyme (eNOsynthase) sensible aux infrarouges lointains.

Cette activation a pour effet d’augmenter le drainage de la zone inflammatoire et l’apport correct en nutriments, apportant un soulagement rapide de la zone douloureuse.

La technologie utilisée fait appel à une membrane qui recouvre l’ensemble du patch et qui contient plus de 20 oxydes métalliques et des terres rares broyées de taille micrométrique en concentrations très précises dont des oxydes de fer, magnésium, titanium, silicium, manganèse et zirconium pour ne citer que les principaux. Cela permet l’oxydo-réflexion (la réflexion des rayons infra rouges produits naturellement par le corps en cas d’inflammation) et la résonnance de l’eau.

ZOOM SUR LA RESONANCE DE L’EAU. Ses effets sur l’organisme : augmente légèrement la température de la peau (0.2°C) et provoquer une sensation de chaleur // augmente le flux sanguin en dilatant les vaisseaux // active le métabolisme et réduire la sensation de douleur. L’application de ses effets sont bénéfiques pour les sportifs grâce à : une amélioration du retour veineux // une amélioration de la souplesse musculaire // une réparation accélérée des cellules du corps // une réduction du stress et de la fatigue musculaire // une augmentation de l’endurance.

Dans quel cas les utiliser ?

Tout simplement pour soulager rapidement les inconforts articulaires et musculaires mais aussi les inconforts typiques de surmenage, des déséquilibres musculaires qui peuvent se créer en cas de grande fatigue. Ils permettent également de stimuler certains points en provoquant une circulation d’énergie autour d’un point précis. Ils pourraient être comparés à des aides physiques pour la course à pied un peu comme le ferait des bas de compression pour soulager des douleurs d’insuffisance de retour veineux. Les patchs Stimcare ne sont pas des médicaments, aucun produit ne pénètre dans le corps, il ne s’agit pas de patch transdermique et ils ne boostent en aucun cas vos performances ! Ils se déclinent en différents types de problèmes à soulager (4 gammes) : que ce soit en sport, mais aussi pour des douleurs articulaires, pour des douleurs de règles ou encore des soucis digestifs.

Comment les poser ?

Les patchs Stimcare agissent en stimulant des points énergétiques précis de l’organisme. En ostéopathie, kinésithérapie, kinésiologie et autres thérapeutiques manuelles, chaque muscle possède un point dit gâchette ou Trigger qui permet la diffusion d’information et d’énergie dans l’ensemble du muscle. Il en est de même pour chaque articulation dont la capsule articulaire est proche de la peau et des ligaments qui possèdent leurs propres points clés. Tous les tutoriels pour bien les poser sont en ligne sur le site www.stimcareoneline.com afin de soulager tout type de pathologies, ou inconforts.

Attention, un professionnel de santé formé à la technologie Stimcare est le plus apte à vous placer les patchs pour qu’ils soient efficaces. Renseignez-vous auprès de votre praticien.

EN PRATIQUE. Pour coller les patchs il faut éviter les plis cutanés, les déposer sur une peau propre et sèche et si possible épilée ! Avant d’enlever la languette protectrice, activer les patchs en les froissant légèrement entre les doigts. La durée de vie des patchs est longue puisqu’ils peuvent rester au moins 3 jours sur la peau et être actifs jusqu’à 10 jours ensuite, ils supportent les douches, les baignades et ne tirent pas sur la peau. En respectant ces conditions de pose, les patchs seront plus efficaces plus longtemps.

Où les trouver ? Sur le site www.stimecaroneline.com, avec un accompagnement vidéo pour savoir comment les poser, la livraison se fait en 48h. Dans la gamme “sport” (20,90 € les 6), on trouve des patchs pour les membres inférieurs, supérieurs, mais aussi le tronc et le dos. Il existe aussi une gamme “digest”, “arthro” et “periods”.