Et si votre chien devenait votre allié de choc et votre source de motivation pour sortir courir ? Toujours dispo, toujours partant, ce camarade à quatre pattes ne vous décevra jamais !

Avec quel chien ?

Tous les chiens peuvent accompagner en course à pied, mais certaines races sont plus à risques, notamment les chiens à face plate, les courts sur pattes et ceux qui ont des troubles de santé (obésité, cœur fragile, etc.). Un petit tour chez le vétérinaire s’impose donc avant tout projet de balade.

© DR. Sandrine, auteur de ce petit article pratique, et son compagnon à quatre pattes, Phoebe.

Et si mon chien n’en fait qu’à sa tête ?

Malgré votre énorme envie de gambader avec lui, ça ne se passe pas vraiment comme vous le souhaitez : 

Votre chien vous saute dessus

Il est trop joyeux, il déborde d’énergie ? Pour le calmer, commencez par marcher au pas et accélérez progressivement tant qu’il reste calme. S’il saute de nouveau, repoussez-le, dites un « non » ferme et montrez-lui vos fesses. Mais oui, les chiens font ça entre eux pour temporiser un jeu un peu vif en présentant leur popotin à la gueule de leur compagnon de jeux !

Il ne court pas vraiment et montre même de la réticence à suivre à votre rythme

Inutile de le forcer, cela doit rester un plaisir pour vous deux. Commencez par une marche rapide et de courtes sorties puis augmentez progressivement la vitesse de la marche pour passer au footing.

Il change de direction tout le temps

Tenez alors la laisse qui le rattache à votre ceinture fermement du côté où vous voulez qu’il se positionne. S’il passe devant, attention à ne pas vous casser la figure mais en le bousculant doucement avec vos jambes pour le remettre à sa place, il comprendra vite.

Vos 3 accessoires indispensables  1. Une laisse amortisseur. Quésaco ? Simplement une laisse élastique plus ou moins rigide qui permet absorber les à-coups entre le chien et vous. 2. Une ceinture pour protéger vos reins : tenir Médor la laisse à la main n’est pas une bonne idée, cela gêne les mouvements de bras nécessaires pour courir naturellement et peut provoquer des douleurs à l’épaule si le chien tire. Cette ceinture prévue pour le canicross (large au niveau des hanches) permet de répartir les à-coups du chien et évite de se briser le dos. Et cela permet au chien de vous tracter tout en confort, surtout pendant les petits coups de mou. 3. Un harnais pour le chien : à vous la ceinture, à lui le harnais, fortement conseillé pour ne pas tirer sur le collier de sa laisse et éviter qu’il s’étrangle en courant.