La marque de fabrique de On, ce sont ces alvéoles évidées, les « clouds » (nuages) qui constituent la partie amortissant de la semelle. Ce nouveau modèle pèse 240 g en 44, ce qui est vraiment léger pour cette pointure. Ce poids réduit ne se fait pas au détriment du confort qui est très bon, avec une empeigne plutôt large. La finition est particulièrement soignée. Le début en endurance confirme la première impression : confort, stabilité avec un amorti doux mais pas mou, bref, du confort dynamique. On conserve des sensations au niveau du pied, en revanche les larges encoches sous la semelle piègent de nombreux cailloux ce qui occasionne un bruit à la pose de chaque pied. Rien de très gênant mais c’est parfois agaçant d’être accompagné d’un « clac » sonore à chaque foulée. Le dynamisme constaté lors des deux premières sorties se confirme sur une séance de piste : associé à leur légèreté, les Cloud Swift sont à l’aise sur des entraînements rythmés. Une sortie de près de deux heures confirme les bonnes qualités de confort de ces chaussures.
Voici un modèle au design particulier qui s’avère vraiment polyvalent : route et piste et même chemins bien revêtus. On notera également la bonne adhérence de la semelle sur le bitume détrempé.


Le verdict…
Souplesse : 16/20
Confort : 18/20
Stabilité : 17/20
Amorti : 18/20

Les + Bon compromis entre confort et dynamisme, polyvalence, finitions soignées.
Les – Pièges à cailloux sous la semelle.

Prix : 160 €
Poids : 240 g en 44
Drop : 7 mm

Qui a testé ? Frédéric, 53 ans, 1,77 m, 69 kg, 2h47’ sur marathon (2013). Pieds légèrement pronateurs, sans correction. Chausse habituellement des Adidas.
Conditions du test : 150 km sur route (70 %), chemins stabilisés (20 %) et piste (10 %), tous types de séances