Pour la prochaine saison, la marque japonaise mise sur sa nouvelle technologie Enerzy, présentée comme révolutionnaire. Elle équipera plusieurs modèles, dont la référente Wave Rider.

La “concept shoes” Mizuno Enerzy.

Pas de modèle avec plaque en fibre de carbone pour l’heure chez Mizuno. Mais la marque japonaise revient dans la course et mise cette saison sur sa technologie Enerzy. “Les meilleurs bénéfices de retour d’énergie et de souplesse dans l’industrie du sport”, décrit le communiqué de presse. Ce nouveau matériau a été développé et testé depuis plus de deux ans au sein du département recherche et développement de l’équipementier. “Il a été prouvé que cette technologie est 293% plus souple que les semelles conventionnelles et que la restitution d’énergie est de 56% plus élevée”. Voila qui promet.

« Nous menons constamment des études et des recherches afin d’améliorer la performance des sportifs, et MIZUNO Enerzy est une technologie qui a été développée dans ce but. Complète, elle améliore les qualités de souplesse et de rebond, avec très peu de déperdition d’énergie. Les premiers tests nous ont confirmés très rapidement que nous avions atteint un autre niveau avec cette matière. », déclare à ce sujet Akira Morita, développeur de la dite technologie.

Pour présenter son Enerzy, la marque a mis au point une “concept shoes” au look détonnant, avec une épaisse semelle constituée de bulles très apparentes, symbolisant le rebond maximal. On précise qu’elle n’est pas destinée aux coureurs. En revanche, la technologie sera présente sur la 24e version de l’emblématique Wave Rider, mais aussi sur la nouvelle Wave Sky 4, ainsi que sur des plusieurs modèles destinés à d’autres sports.

La nouvelle Rider, 24e version.