Avec ce modèle Rebel de la gamme Fuell Cell, New Balance récidive dans le mesh aéré avec finition façon tricot au niveau de la découpe autour de la malléole. Avec un poids de seulement 215 grammes en pointure 44, on devine ce modèle orienté vers la performance. L’appellation Rebel pourrait laisser penser que leur utilisation sera compliquée, il n’en n’est rien.

Dès les premières foulées, on apprécie la bonne souplesse sans mollesse, avec un amorti dynamique et un chaussant suffisamment large pour un bon déroulé du pied : on peut en fait à peu près faire ce que l’on veut avec. Deux entraînements sur piste et une séance de préparation physique spécifique confirment ces premières bonnes impressions. Le confort n’est pas en reste. Elles font le job sur des sorties de plus de 90 minutes avec des passages sur chemins lisses. Leur semelle extérieure supporte bien les revêtements humides, y compris sur piste. New Balance propose là un modèle vraiment polyvalent avec une part belle donnée aux aspects performance sans toute fois sacrifier le confort.

Usage : entraînements toutes distances, compétitions jusqu’au semi-marathon pour coureur à foulée neutre, poids inférieur à 75 kg. 

Poids : 207 g en 42 / 174 g en 38  Drop : 6 mm. Prix :140 €

Version féminine. Existe aussi en blanc.

Les notes du testeur : Amorti : 17/20 – Confort : 18/20 – Souplesse : 16/20 – Stabilité 15/20 – Note moyenne : 16,5 /20 

Les + Poids léger et confort préservé, design, dynamisme 
Les – On cherche encore…

Il a testé pour vous : Frédéric, 54 ans, 1,77 m, 69 kg, 2h47’ sur marathon (2013). Pieds légèrement pronateurs, sans correction. Chausse habituellement des Adidas. Conditions du test : 150 km sur route (70 %), chemins stabilisés (20 %) et piste (10 %), tous types de séances