Marseille figure dans le top 20 mondial des villes les plus sportives au monde selon une étude réalisée par Reebok. Amsterdam décroche la palme du classement et Paris en est absent.

La Corniche, spot phare des coureurs marseillais, ici sur le Run in Marseille.
La Corniche, spot phare des coureurs marseillais, ici sur le Run in Marseille.

Reebok a récemment publié une recherche analysant plus de 60 villes à travers le monde afin de révéler les villes du monde les plus actives physiquement. Amsterdam décroche la palme. Sans surprise. En effet la ville compte le plus grand nombre de cyclistes, avec près de 46 % de ses habitants qui se rendent au travail en vélo, ainsi qu’un taux important d’adeptes de la salle de sport, correspondant à 17,5 % de la population. 

Suivent les capitales scandinaves, Copenhague, Helsinki et Oslo. Valence, en Espagne complète ce top 5 mondial. Marseille, où l’on vient de courir la classique Marseille-Cassis suit, en 6e position. 6% de cyclistes avec un taux d’espaces verts de 29,3 pour la cite phocéenne. Au printemps prochain, les coureurs y retrouveront avec plaisir le triptyque Run In Marseille organisé par ASO.

Top 20 des villes les plus sportives au monde
Résultat de l’étude sur l’état du fitness dans le monde par Reebok.

Paris, hors-classement mondial, mais sportive tout de même

Ensuite, figurent toutes les autres capitales européennes, de Berlin à Barcelone en passant par Vienne, mais aussi deux villes canadiennes Ottawa et Montréal. Paris est la grande absente de ce top 20 mondial croisant plusieurs paramètres (prix moyen d’un abonnement mensuel à une salle de sport, taux d’habitants se rendant au travail à vélo, degré de manque d’activité physique, taux d’espaces verts, pourcentage de la population fréquentant une salle de sport, taux d’obésité).

Top 10 villes les plus sportives de France
Top 10 villes les plus sportives de France, selon une étude de Reebok.

Pourtant, selon cette étude, cette fois à l’échelle nationale, notre capitale est bien la ville française accueillant les habitants les plus actifs avec 16% de personnes se rendant au travail à pied et 10 % de personnes allant au boulot à vélo. A ce palmarès tricolore, croisant plusieurs données quasi similaires, suivent Bordeaux, Montpellier, Rennes, Marseille, Lille, Grenoble, Nantes, Strasbourg et Lyon.