Le  Marathon de Paris approche.  Le 3 avril , des dizaines de milliers de coureurs courront dans les rues de la capitale. En tête, des champions sont annoncés. Le record de France pourrait tomber… 

Les élites seront au rendez-vous de la 45e édition du Marathon de Paris, le 3 avril. Les femmes d’abord. Elles partiront 18 minutes et 1 seconde avant les hommes. Ce départ anticipé des leaders féminines sur le plateau masculin est un choix de l’organisation. Cela permet de valoriser la place des femmes dans le peloton en leur offrant une belle exposition médiatique.  

Yenenesh Dinkesa, 2e l’année dernière et Fantu Jimma, 3e en 2021 seront sur la ligne de départ dimanche 3 avril. La Namibienne Helalia Johannes, l’Éthiopienne Besu Sado et la Kenyane Judith Jeptum composent le trio des favorites de cette 45e édition.

Elles auront pour objectif de battre le record de l’épreuve détenu depuis 2017 par la Kényane Purity Rionoripo (2h20’55’’)

Six athlètes visant moins de 2h05, et une première pour Julien Wanders

Côté masculin, le Kenyan Hilary Kipsambu et l’Éthiopien Deso Gelmisa (respectivement 3e et 6e du Schneider Electric Marathon de Paris 2021) s’aligneront sur les Champs-Elysées. Seifu Tura, vainqueur du Marathon de Chicago l’année dernière sera également présent. Pas moins de six athlètes ont pour objectif de courir les 42,195 km en dessous des 2h05’. 

Chez les athlètes français, une belle bataille s’annonce entre Morhad Amdouni et Julien Wanders. Le champion franco-suisse, recordman d’Europe du 10 km et du semi-marathon courra en effet son premier marathon ce 3 avril. Ces deux athlètes promettent d’aller chatouiller le record de France. 2h03’36’’, un record vieux de 19 ans. Il avait été établi par Benoit Z en 2003…à Paris !