Faire une longue sortie l’hiver et passer des heures avec le froid qui pique, c’est dur. Mais ne vous défilez pas, suivez nos 5 conseils pour terrasser la flemme.

Courir par temps froid ne s'improvise pas
Sortez couvert et bien accompagné, c’est plus plaisant l’hiver. ©Brooks

Vous préparez un marathon ce printemps ? Les longues sorties seront un passage obligé durant votre préparation marathon. Mais avant le retour des beaux jours, passer des heures à courir par temps froid, au coeur de l’hiver requiert une bonne dose de motivation.

Equipez-vous pour votre longue sortie l’hiver…

Pour votre longue sortie l’hiver, optez pour une panoplie technique. Les textiles modernes permettent d’être protégé du froid, sans être inondé de transpiration. Grâce à eux, vous vous réchaufferez très vite, et vous ne souffrirez pas du froid, si vous prenez le soin de vous couvrir la tête et les mains. Vous avez beaucoup de chance : la course à pied, c’est la seule activité de plein air agréable en hiver. On peut courir par temps froid, voire même sous la pluie. Passées les premières secondes d’appréhension à sortir pour une longue durée, vous retrouverez très vite un moral d’enfer, et le temps ne vous semblera pas plus long que sur vos sorties estivales.

Balayez vos pensées négatives

Dès que le découragement devant la longueur de l’effort à fournir dans le mauvais temps, s’insinue dans votre esprit, chassez immédiatement les réflexions qui vous poussent à rester chez vous. Un petit truc pour vous distancier de ces idées noires récurrentes, numérotez-les ! Le fait de les compter, vous permettra d’en prendre conscience. Mais aussi de vous en détacher voire de les considérer avec humour, et de les évacuer tout de suite. Pensez plutôt au petit coin de nature, parc ou un bord de rivière, qui vous attend même si vous habitez en ville. Vous serez fier d’avoir surmonté vos hésitations, et vous rentrerez gonflé à bloc à la maison, où une bonne douche, quelques étirements, et une boisson chaude finiront de vous revigorer.

Une longue sortie l’hiver, à plusieurs, c’est plus facile !

Vous serez plus motivé si vous avez rendez-vous avec un ou plusieurs amis. En effet, vu que les sorties longues ne sont pas des séances intenses, vous aurez tout le loisir de discuter de votre passion commune et d’échanger vos bons plans. Vous ne verrez pas le temps passer. Et vous aurez hâte de les retrouver pour un prochain entraînement de longue durée ! Vous ne connaissez personne ? Pourquoi ne pas trouver des partenaires d’entraînement près de chez vous, via des applications comme Potesport ?

Recherchez la lumière, pour votre longue sortie l’hiver

Les créneaux pour caser une longue sortie l’hiver sont courts. Dans une journée de travail, cela peut être le matin ou en soirée… Des moments où le froid est le plus vif et qui plus est de nuit, ce qui n’arrange pas la motivation ! En effet, la pause de midi est en général beaucoup trop courte pour se lancer dans une sortie longue. Privilégiez donc le week-end pour ces entraînements longs, de façon à les effectuer quand le soleil est au plus haut, c’est-à-dire quand il fait le moins froid, avantage non négligeable pour votre moral et pour vos muscles. Une longue sortie l’hiver permet aussi de faire le plein de lumière, substrat qui nous manque profondément lorsque l’on reste enfermé toute la journée, et dont la carence peut même provoquer des états dépressifs. 

Pensez à votre objectif

A chaque fois que la mauvaise météo vous donne un coup de mou, remettez-vous en tête votre objectif. La course que vous préparez doit vous donner du courage. Rappelez-vous que les sorties longues sont indispensables, quel que soit votre objectif. Vous ne pouvez pas y couper ! Il n’y a pas à tergiverser : vous y allez, et pis c’est tout… et jusqu’au bout ! C’est plus facile d’être dans cet état d’esprit que de commencer à peser le pour et contre, car là le danger de renoncer vous guette…