Face aux équipementiers japonais, allemands ou américains, la marque VEETS (acronyme de Vendée Technical Shoes) est une alternative proposant des runnings partiellement fabriquées en France.

Concrètement, sur ce modèle, les formes de montage sont réalisées dans le Maine-et-Loire, et, à partir de 2020, l’entreprise compte proposer un modèle dont 80 % du temps de main d’œuvre consacré à la fabrication sera effectué en France (seuls les blocs semelle viendront d’Asie).
 Par ailleurs, l’empeigne et la tige sont réalisées à partir de matériaux recyclés (bouteilles et granules en plastique). 

Sur ces Inside 2.0 : les finitions sont bonnes, le poids est limité (310 g en 44) et le chaussant est accueillant avec une empeigne plutôt large. La semelle assez crantée permet des escapades sur des chemins, toutefois leur stabilité sur revêtement changeant est juste dans la moyenne. Leur relative légèreté est un atout sur piste, en revanche l’amorti bien présent et privilégiant le confort n’en fait pas un modèle vraiment adapté à cet exercice. Ce qui semble le mieux leur convenir, c’est courir sur route ou chemins, changer un peu de rythme, le tout dans un confort très correct et avec un amorti présent mais sans être mollasson.
 Pour courir « différemment », en privilégiant une marque soucieuse de valoriser des produits plastiques (récupération) et visant à court terme à produire en France, ces chaussures méritent d’être découvertes !

Prix : 145 €. Poids : 280 g en 42. Drop : géométrie exclusive en 3 points 18/22/15 mm.

Les + Polyvalence
, utilisation de produits recyclés
, volonté de fabrication française
.
Les – 
 Modèle peu diffusé, peu de retour sur la durabilité.

Amorti : 16/20 – Confort : 16/20 – Souplesse : 17/20 – Stabilité : 15/20 Note moyenne : 16/20

Utilisation : toutes distances sur route pour coureur à foulée universelle de tous poids, privilégiant le confort.

Il a testé pour vous. Frédéric, 53 ans, 1,77 m, 69 kg, 2h47’ sur marathon (2013). Conditions du test : 150 km sur route (70 %), chemins stabilisés (20 %) et piste (10 %), tous types de séances.




ADIDAS SolarBoost
Polyvalent ce nouveau avec maintien ciblé au médio-pied, semelle intermédiaire en mousse Boost pour l’amorti et le retour d’énergie et semelle extérieure en caoutchouc Continental pour une bonne accroche. Usage : toutes distances sur route et chemins pour coureur à foulée universelle de tous poids. Poids : 305 g en 42 2/3 – 270 g en 38 2/3. Drop : 10 mm. 159,95 €.


ASICS Gel Kayano 25
Protection et stabilité pour ce modèle phare. Cette 25e version se veut plus dynamique et plus résistante dans le temps grâce à la technologie Flytefoam Lyte. Avec confort augmenté : coupe ajustée, nouveau mesh, plus d’espace pour le gros orteil. Usage : toutes distances sur route pour coureur à foulée universelle de tous poids. Poids : 325 g en 42 / 265 g en 38. Drop : 10 mm. 180 €.


BROOKS Ricochet
Nouveau modèle léger et dynamique, doté du retour le plus performant de la marque (technologies BioMogo DNA et DNA AMP). Côté confort, une empeigne tricotée, un talon enveloppant très doux, et une semelle extérieure structurée pour un déroulé fluide. Usage : toutes distances sur route pour coureur à foulée universelle de tous poids. Poids : 282 g en 42, 261 g en 38. Drop : 8 mm. 140 €.


NIKE Pegasus 35
Pour cette valeur sûre, un nouvel « airbag » inspiré de la Zoom Vaporfly 4% sur toute la longueur apporte un amorti plus réactif, une meilleure transition et plus de flexibilité. Elle gagne aussi en respirabilité avec un mesh ultra-aéré, en maintien grâce à son système de câbles Flywire et son talon revu.
Usage : toutes distances sur route pour coureur à foulée universelle de tous poids. Poids : 257 g en 42. Drop : 10 mm. 120 €.


HOKA Clifton 5
Elle garde l’ingrédient principal qui a fait le succès de sa lignée, à savoir le rapport poids-amorti. Mêmes semelles intermédiaire et externe mais une nouvelle empeigne qui améliore la respirabilité et propose un chaussant plus ouvert et plus accueillant. Usage : toutes distances sur route pour coureur à foulée universelle de tous poids. Poids : 266 g en 42 / 216 g en 38. Drop : 5 mm. 130 €.


MIZUNO Ultima 10
Point fort : le confort. Renforcé encore, avec une nouvelle plaque Wave pour plus d’amorti au talon et plus de protection. Stabilité et maintien du pied en prime à la clé, grâce à des renforts latéraux et bandes de maintien, le tout sans sacrifier la légèreté. Usage : toutes distances sur route pour coureur à foulée universelle de tous poids. Poids : 335 g en 42 / 280 g en 38. Drop : 12 mm. 135 €.


SAUCONY Ride Iso
Cette Ride affiche une belle polyvalence. Souple et réactive, tout en gardant de l’amorti (semelle PWrTrac). L’empeigne a été retravaillée pour plus de confort, le système de chaussant IsoFit maintient le médio-pied. Usage : toutes distances sur route et chemins pour coureur à foulée universelle de tous poids.
Poids : 275 g en 42.5 / 241 g en 39. Drop : 8 mm. 140 €.


NEW BALANCE Fuel Impulse
Un nouveau modèle taillé pour la vitesse ! Léger, avec technologie FuellCell avec azote intégré, semelle intermédiaire en mouse Revlite pour le dynamisme, chaussant ajusté en maille jacquard pour le confort et belle légèreté.
Usage : courtes et moyennes distances sur route pour coureur à foulée universelle de poids léger. Poids : 233 g en 42 / 190 g en 38. Drop : 6 mm. 140 €.




La startup marseillaise onTracks lance jusqu’au 11 octobre une campagne sur Indiegogo, avec prévente offrant jusqu’à 40% de réduction sur le prix de sa montre GuideWatches (179 €). Il s’agit plus exactement de deux montres, que l’on porte à chaque poignet. Une fois le parcours sélectionné via l’application dédiée, ceux-ci vibreront à droite ou à gauche, pour indiquer la direction à suivre, avec résumé des infos clés à l’écran. Pas besoin de carte, ni de son smartphone au bras pour se laisser guider sur les sentiers !
Plus d’infos sur http://campaign.ontracks.co



Temps d’impact au sol, puissance de la foulée, oscillation verticale, symétrie des jambes, la semelle connectée FeetMe enregistre des données poussées pendant votre course, les analyse directement sur votre Smartphone, et vous prodigue des conseils pour prévenir les douleurs liées à une mauvaise posture. Destiné initialement aux professionnels de santé, ce concept innovant s’ouvre au grand public. 249 € la paire.



ADIDAS Ultraboost Laceless.

Elle s’enfile comme une pantoufle, cette nouvelle UltraBoost. Le pied est maintenu grâce à un col en forme de chaussette, ainsi qu’à une belle empeigne en Primeknit incrustée sur le dessus du pied. Sous la semelle, on retrouve la fameuse semelle Boost, qui fait le succès de la marque depuis quelques saisons. Une innovation pour l’heure réservée aux hommes. 200 €.

ASICS Gel-FujiRado

Un éventail de technologies pour ce nouveau modèle trail, destiné aux moyennes et longues distances sur tous terrains. Parmi elles, le laçage micro-ajustable Boa System qui garantit un ajustement personnalisable, précis et rapide. Le maintien et la stabilité du pied sont renforcés, un confort particulièrement appréciable en descente. 140 €.

BROOKS Glycerin 15

Une semelle Super DNA moelleuse, un confort douillet avec des matériaux qui amortissent les appuis au niveau du talon et du médio-pied, une empeigne en maille micro-perforée pour la respirabilité, et une technologie 2D Fit Print pour épouser les mouvements du pied. Cette « best seller », toujours avec un drop de 10mm, gagne encore en confort ! Poids : 301 g en 42,5. 170 €.

HOKA SpeedGoat 2

Aucun terrain ne fait peur à cette SpeedGoat, nouveau modèle trail Hoka ! Son point fort, c’est l’accroche, avec une semelle Vibram garantissant confort et amorti pour un déroulé du pied en sécurité, même sur les terrains difficiles. Pour trailers de tous poids. Drop de 4,5m. Poids : 278 g en 42. 140 €.

KALENJI KIPRUN TRAIL MT

Protectrice, cette nouvelle Kalenji taillée pour les terrains rocailleux. Crampons de 5mm pour l’adhérence, même sur terrain dur, pare-pierres proéminent à l’avant, concept d’amorti K-Ring avec un nouveau composant de semelle exclusif pour un confort optimisé. Drop 10 mm. Poids : 360 g en 43. 80 €. Nous testons ce modèle dans le numéro 182 à paraître le 23 septembre.

NEW BALANCE Fuel Cell V1

Une paire pour les courtes distances. L’innovation vient de sa semelle intermédiaire, pourvu d’une nouvelle mousse Fuecell. Elle apporte plus d’amorti et de durabilité, tout en étant plus fine et plus légère (295 g en 42 / 255 g en 38). Plus dense que l’EVA, cette technologie “micro-cellulaire’ nécessité moins de matériau pour le même résulte. 190 €.

 

NIKE Zoom Fly

Un modèle polyvalent, pour les runs rythmés comme les séances plus longues et intenses. La plaque en nylon carbone sur toute la longueur de la semelle intermédiaire propulse vers l’avant, l’amorti Lunarlon s’associe à une mousse souple et ferme pour marier absorption des chocs, stabilité et réactivité. L’empeigne Flymesh est sans coutures et respirante. Drop de 10mm. Poids : 248 g en 44. 150 €. Nous testons ce modèle dans le numéro 182 à paraître le 23 septembre.

MIZUNO Wave Shadow

Un nouveau modèle rapide, léger (250 g en 42) et très confortable destiné aux coureurs compétiteurs en quête de record. On retrouve l’amorti dynamique grâce à la semelle intermédiaire U4ic, la plaque « CloudWave » étendue au médio-pied pour un amorti plus souple et une meilleure transition et un drop de 8 mm pour « ressentir la route ». 130 €.

PUMA Speed Ignite NetFit

Nouveau laçage inédit chez Puma qui s’ajuste à l’envi sur les mailles du chaussant et se personnalise en fonction à son style, de ses besoins et de la forme de son pied. On retrouve la mousse Ignite pour l’amorti et le retour d’énergie sur ce modèle dynamique. Pour coureurs universels de moins de 85 kg, jusqu’au semi-marathon. Drop 6 mm. Poids : 276 g en 42/ 140 €. Nous testons ce modèle dans lé numéro 182 à paraître le 23 septembre.

SALOMON S/Lab ME :sh

Une chaussure sur mesure, route ou trail selon vos préférences, réalisée dans l’Annecy Design Center (AD) de Salomon. Pour se procurer SA paire, il faudra se rendre dans l’un des neuf magasins partenaires ou bien directement au centre d’Annecy (à partir du 1er septembre) afin d’analyser sa forme de pied, son mouvement de pied, de renseigner ses préférences et décrire son terrain d’entraînement. On peut ensuite choisir ses matériaux (semelle intercalaire et extérieure, drop, inserts, etc.) et ses couleurs (plus de 700 combinaisons possibles). Trois modèles disponibles, à partir de 230 €.

Plus d’infos sur www.salomon.com/SlabMEsh

SAUCONY Ride 10

Ce modèle phare de la marque apprécié pour sa polyvalence évolue avec cette 10e version. Amorti et dynamisme redéfinis, nouveaux composants plus légers et dynamiques dans la semelle intermédiaire, semelle supérieure en Everun pour l’amorti et le retour d’énergie et nouveau mesh, plus respirant, plus flexible et plus résistant. Drop 8 mm. Poids : 269 g en 42.5. 140 €.



Isostar relance son challenge connecté Run Europe et propose trois défis aux utilisateurs des applications Runtastic, Strava, Runkeeper, Garmin, Nike +, Fitbit, Polar, Suunto, Tom Tom, Jiwok, Kettmaps. Du 25 septembre au 1er octobre, il faudra réussir à courir 10 km en une seule fois, du 2 octobre au 15 octobre, courir 1h30 en une seule fois sur deux semaines. Enfin dernière étape, du 16 au 29 octobre, réussir à courir 42,195 km en trois fois sur deux semaines. Au terme de challenge, plus de 30 gagnants auront l’opportunité de prendre part, en prise en charge complète, à l’un des neuf marathons européens dont la marque est partenaire (Paris, Amsterdam, Riga, Genève, Bucarest, Hanovre, Bordeaux, Bruges et Venise). Tentez votre chance sur www.runeurope-isostar.com



Créée en 2010 du côté d’Annecy par trois coureurs, tous des anciens de chez Salomon, la marque Hoka One One (qui signifie « planer sur terre » en langage maori) vit une success story. Ces chaussures aux semelles « oversized » ont rapidement conquis les coureurs, champions et anonymes du monde entier. Siège baquet avec semelle incurvée pour propulser vers l’avant, sensations aériennes et confort, c’est le point fort de la marque qui fabrique en Chine. Deux millions de paires ont été produites depuis 2012. Le chiffre d’affaires dépasse désormais les 100 millions d’euros (contre trois millions en 2012). Si 66% de ses ventes sont réalisées aux Etats-Unis, qui concentre 40% du marché mondial, Hoka est désormais numéro 3 du marché du trail running en France, et dans le top 10 sur le segment « route ». Ça plane donc pour l’outsider tricolore, qui vient rajeunir le marché et propose désormais une trentaine de modèles pour runners, trailers et triathlètes.