La Course du coeur, c'est un grand relais de 750 km pour sensibiliser au don d'organes.

La 35e édition de la Course du Coeur partira du Trocadéro à Paris le 23 mars. Une équipe de 12 coureurs greffés accompagnés de 160 coureurs s’élanceront sur les routes jusqu’à Bourg-Saint-Maurice en Savoie. 

La Course du cœur revient ce 23 mars. Depuis deux ans la pandémie de Covid-19 a des répercussions dramatiques sur l’activité de greffe. Une chute de 25% a été observée pour l’année 2020, soit près de 1 500 greffes de moins qu’en 2019. Grâce à la mobilisation de tous l’activité de greffe a pu repartir à la hausse en 2021 avec 5 273 greffes réalisées. Mais la sensibilisation au don d’organes reste plus que jamais primordiale. La liste des personnes en attente d’une greffe ne cesse de s’allonger… Sensibiliser l’opinion et faire courir la vie, c’est le but de cette Course du Cœur depuis 35 ans.

Le grand relais solidaire pour la Course du coeur

Cette année, 12 coureurs greffés (foie, rein, moelle osseuse…) seront accompagnés par 160 coureurs, salariés de grandes entreprises solidaires de cette action menée par l’association Trans-Forme. Ensemble, épaulés par 150 bénévoles, ils courront entre 60 et 80 kilomètres pendant 4 jours et 4 nuits. 200 communes seront traversées par ce grand relais solidaire.

La Course du Cœur passera d’abord par les Hauts-de-Seine, les Yvelines et l’Essonne lors de la première nuit. Ensuite, le cortège est attendu en Seine-et-Marne au petit matin le lendemain, traversera le Loiret, l’Yonne et la Côte d’or. Le 25 mars, la Saône-et-Loire et l’Ain seront au programme. Puis cela se corsera à l’approche des montagnes en Savoie le 26 mars avant l’arrivée programmée à 16h le 28 mars aux Arcs 1800