C’est une chaussure étonnante de la gamme Kalenji : confortable dès le premier enfilage, elle est légère et permet d’aborder sans crainte (pour une majorité de coureurs de tous poids) des séances pour préparer des courses du 10 km au marathon. Son poids de 290 g en 43 confère un dynamisme à la foulée, avec un ressenti d’amorti talon « doux » n’entravant pas le transfert de la foulée vers l’avant, avec un déroulé du pied facilité. A noter que la grande souplesse du modèle produit un certain effort de contrôle du pied et de la cheville afin d’avoir un appui relâché. L’adhérence sur le goudron est parfaite, même sur sols mouillés. Par rapport aux précédents modèles, on a noté un nouveau col à l’arrière du chausson qui assure un bon maintien du talon dans la chaussure et un moelleux agréable, une zone en avant du pied retravaillée pour ne ressentir aucune gêne, ainsi qu’un tissu en une seule pièce, sans couture, pour limiter les risques de frottements. Le drop de 10 mm, classique pour les modèles de ce genre, permet d’aborder l’entrainement sans risque de tiraillement tendineux ou musculaire intempestif. 

Utilisation : Entraînements rapides et courses du 10km au marathon. Drop :10 mm. Poids :290 g en 43. Prix : 90 €

Les notes du testeur. Amorti :16/20. Confort :18/20. Souplesse :18/20. Stabilité :16/20.

Il a testé. Serge Moro, 58 ans, 1m74, 60 kg, vainqueur de nombreuses courses de montagne, et désormais de trails dans sa catégorie. 2h16’52’’ sur marathon. Conditions du test : 350 km de test, avec séances de qualité sur piste et des séances d’endurance longues et de seuil sur la route.