Rincon, c’est un spot de surf de Californie dont s’inspire la ligne de cette chaussure sur laquelle Hoka a moins communiqué que sur sa grande sœur la Carbon X. Et c’est dommage ! Ici pas de révolution technologique et c’est tant mieux. La marque US s’est concentrée sur les fondamentaux de la chaussure de course : amorti, confort, légèreté et dynamismeEt le résultat est de mon point de vue bien plus spectaculaire qu’une plaque de carbone. 

L’effet meta rocker

Ce qui frappe lorsque l’on enfile ces Rincon c’est le poids. C’est sans doute l’un des modèles les plus légers chez Hoka. Cette sensation est renforcée par le mesh ultra-fin et respirant. Le pied est maintenu mais pas comprimé. Le chaussant n’est ni trop large ni trop étroit. Le laçage est efficace et précis. Le talon n’est pas trop rembourré ce qui laisse à la fois un sentiment de confort et de liberté vraiment très agréable. On retrouve la semelle oversize caractéristique chez Hoka, qui dessine une vague de profil : bravo pour le clin d’œil aux designers ! La grande nouveauté, c’est le meta rocker, zone où commence la bascule du pied, placé plus à l’avant sur cette chaussure ce qui augmente le dynamisme et l’agressivité de la foulée sans nuire au confort et à la protection.

La semelle extérieure apporte de la stabilité et de la traction même sur sol mouillé. Elle est constituée de caoutchouc léger anti-abrasion sur les zones de contacts les plus sollicitées, le reste étant directement intégré à la semelle intermédiaire en mousse EVA, ce qui enlève du poids mais peut nuire à la longévité de la chaussure. J’ai d’ailleurs constaté une usure plus prononcée au niveau de la mousse sans que cela nuise à l’intégrité et aux performances de ce modèle. 

Que cela soit sur sortie longue ou sur des séances de fractionnés la Rincon répondra toujours présente. Pour les amateurs de la marque, cette Rincon fait penser à la Clifton première version mais en plus léger et plus dynamique. C’est dire à quel point cette chaussure est une réussite.

Utilisation : toutes distances sur route pour coureur à foulée universelle de poids léger. 

Les notes du testeur… Amorti 16/20 Confort 18/20 Stabilité 18/20 Souplesse 18/20

Version féminine

Le + Tout, un bel équilibre entre dynamisme et confort. 

Le – Une interrogation sur la longévité de certaines parties de la semelle extérieure. 

Prix : 120 €. 

Poids : 218 g en 42 2/3, 179 g en 38 2/3 

Drop : 5 mm 

Il a testé pour vous... Antoine, 38 ans, 1,89 m, 78 kg, meilleure perf : 3h14 sur marathon (2012). Pieds universels. Chausse habituellement des Brooks, Saucony ou Altra. Conditions du test : 150 km avec séances de 30/30, 400 m sur pistes, seuil, sorties longues, par temps sec et sous la pluie.