Recordman du monde sur marathon (2h01’39’’, à Berlin en 2018), auteur du deuxième meilleur temps de l’histoire à Londres (2h02’37’’, le 28 avril 2019), Eliud Kipchoge n’a pas dit son dernier mot. Il compte bien couvrir la distance en moins de deux heures. En mai 2017, le champion Kenyan a déjà tenté l’exploit avec son équipementier Nike sur le circuit automobile de Monza en « huit-clos », avec lièvres, véhicules pour le protéger du vent et le ravitailler. Il avait manqué son objectif de 26’. Sa deuxième tentative est programmée pour octobre, en Grande-Bretagne, selon le quotidien The Guardian. Le groupe pétrochimique Ineos financera l’opération. L’athlète devrait courir dans les rues de Londres, en présence du public. Un choix qui n’est pas anodin, puisque qu’Eliud a déjà remporté à quatre reprises le marathon de la capitale britannique. A suivre…