« Ne pas passer pour un fou devant ses voisins ».  Pas évident lorsqu’on tourne en rond dans son jardin… Ou plutôt quand on court en R, en E ou en W ! Ce n’est pas ce qui a empêché ces 59 coureurs de Clisson (44) de relever le défi « Alphabétathlon » lancé par leur club d’athlétisme : courir au même moment mais chacun chez soi en formant une lettre et reconstituer une phrase grâce au tracé GPS de chaque lettre. Une belle initiative qui permet de courir à nouveau « ensemble ».

Article rédigé par Elodie Kergresse

Ecrire une lettre en courant dans son jardin

Lettre G pour Bernard David, président de la section Etoile de Clisson du RCN.

A 10 heures précises, le 3 mai dernier, et ce pour le troisième dimanche consécutif, des coureurs loisirs ont répondu à l’initiative proposée par le Président de la section Etoile de Clisson du Racing Club Nantais. Le principe est simple : chaque participant se voit attribuer une lettre et doit courir sur un parcours représentant cette lettre. En courant équipé de sa montre connectée ou d’une application de running sur son smartphone, chaque joggeur obtient très facilement le tracé de sa lettre. Une phrase concoctée par les organisateurs du défi est alors formée grâce à la contribution de chaque coureur.

Ne pas dévier du parcours !

Passage par la fenêtre chez Bernard

A quelques instants du top départ, tout le monde est prêt. Chaque participant poste un selfie pouce en l’air sur le groupe Whatsapp créé pour l’occasion. Confinement oblige, les règles pour réaliser le défi sont simples : courir dans sa maison, son jardin ou sa rue pendant 30 minutes. Le départ est enfin donné !  Chaque coureur s’élance sur sa lettre, seul ou en famille.

A chacun sa technique pour assurer un beau tracé. Certains comprendront en découvrant leur tracé GPS sur la carte qu’il ne faut pas tout miser sur l’intuition… ! Les coureurs ayant anticipé ont placé des marqueurs pour se repérer sur le parcours : chaises de jardin et jouets des enfants ont été réquisitionnés. D’autres encore ont été inventifs et n’ont pas hésité à passer à travers leur fenêtre pour respecter le parcours de leur lettre.

Tous finishers 

Le résultat est là : une phrase colorée à la construction plus qu’originale grâce à l’enthousiasme et la contribution de chaque participant. Ces runners, et pas seulement du Dimanche, ont l’habitude de se retrouver plusieurs fois par semaine pour s’entrainer ensemble. Cette belle initiative leur permet de partager à nouveau le plaisir de courir collectivement et dans la convivialité… en attendant de retrouver les sentiers de leur région !