Brooks Glycerin 21, la référence « tout confort »

Brooks Glycerin 21, nouvelle version de la paire "tout confort toutes distances".

La Brooks Glycerin 21, modèle référent « tout confort, toutes distances » chez Brooks revient équipée des dernières technologies pour perfectionner l’amorti et offrir une douceur incomparable au quotidien.  

Cette Brooks Glycerin 21 est sans aucun doute, après la mise sur le marché de la Ghost Max le symbole du thème fort chez Brooks le confort ou ‘cushioning’ en anglais.

Quelles évolutions pour cette paire star des pelotons cette saison ? La première se joue du côté de la semelle. Avec la nouvelle technologie de la mousse injectée d’azote, troisième version de l’amorti DNA loft, on est clairement monté en puissance dans le confort et l’amorti.

Le drop lui affiche 10 mm avec un arrière réhaussé par rapport au modèle précédent, soit une hauteur totale à l’arrière de 28 mm.

A l’essayage l’effet « waouh » est immédiat. Quel confort ! Le chaussant est assez large, en tout cas suffisamment pour mes pieds qui ont souvent besoin d’espace au niveau des orteils.

Le serrage se fait naturellement. Par ailleurs, on ne sent pas trop de rock vers l’avant, ce qui permet d’avoir une sensation très naturelle lors du déroulé du pied. Le mesh est en tricot technique semble d’adapter aux zones du pied. Tantôt un serrage moins présent, tantôt un maintien plus poussé.

Déroulé fluide et sensation de légèreté

Brooks Glycerin 21, encore plus de confort

Aux première foulées, elle s’avère plus légère qu’elle n’y parait, avec son look un rien « maousse ». En effet, la chaussure affiche 249 g en 38, un poids maintenu pour ce type de paire.

Pour autant la chaussure ne semble pas fragile. D’une manière générale chez Brooks la durabilité est une valeur sûre. A voir donc après 400 ou 500 km comment se comportera ce modèle. En tout cas, cette technologie de mousse injectée semble être particulièrement résistante à ma foulée pour le moment.

Le déroulé du pied est fluide. Le dynamisme qui est présent derrière l’extrême confort de la chaussure. Mais on reste avant tout sur un modèle qui peut faire des longues distances avec la garantie d’être bien amorti, et sans aucun souci de stabilité.

Je n’ai eu aucune irritation avec une centaine de kilomètres parcourus. C’est un très bon point car je suis sujette aux ampoules en général dans de nombreux modèles de chaussures.

Brooks Glycerin 21, nouvelle version de la paire "tout confort toutes distances".
Brooks Glycerin 21, nouvelle version de la paire « tout confort toutes distances », ici en coloris féminin.

A noter que cette Brooks Glycerin 21 existe en deux déclinaisons. Une pour les foulées neutres et une autre pour les foulées plutôt pronatrices. La chaussure est équipée alors de son système GTS qui est une sorte de guide permet de maintenir le pied bien dans l’axe lors de chaque foulée.

On valide donc ce modèle avec une excellente note sur tous les critères habituels de nos tests. Tout de même un petit bémol : la couleur ! Ce bleu c’est bien mais bon… Peut-être sera-t-elle proposé en d’autres coloris féminins ? En attendant, je me mets à rêver d’une Glycerin Max, une paire ultime pour encore plus de confort sur mes prochains marathons.

Les notes de la testeuse. Amorti : 20/20 Confort : 18/20 Souplesse : 18/20 Stabilité : 18/20 Note moyenne : 18,5/20

Le + : Le côté accessible d’une chaussure confortable destinée plutôt poids lourds mais qui s’adapte très bien au poids moyens. Le – : C’est la partie dynamisme qui est moins importante au détriment du confort.

Prix : 180 euros