Entrées par Bruno Heubi

Bien gérer son allure sur semi-marathon

Sur semi-marathon, toute erreur d’allure se paie tôt ou tard : trop vite, vous faiblissez en fin de course ; trop lentement, impossible d’améliorer votre record. Votre cardio doit vous aider à trouver le bon rythme, sans toutefois dicter votre conduite durant l’épreuve. Votre semi-marathon approche, et vous stressez. C’est bien normal. Cette moitié de marathon n’est […]

Préparation mentale marathon : tout est dans la tête !

La préparation mentale est capitale sur marathon. On a coutume de dire que « tout est dans la tête ». Voyons comment se forger un mental gagnant. Chaque marathon est différent et apporte son lot d’évènements propres, même pour les habitués à la distance reine. Servez-vous de chaque compétition comme d’une expérience qui vous sera utile en […]

Bien calibrer sa séance de côtes

La séance de côtes combine le développement de plusieurs qualités en même temps : technique de course, travail cardiovasculaire et renforcement musculaire. Un entraînement très efficace ! Pour une séance de côtes, il faut trouver une route qui présente une pente d’environ 6 à 8%. Il s’agira de la monter en courant pour développer trois […]

Veille de marathon : les bonnes actions

La veille d’un marathon, « la messe est dite » comme on dit. Suivez nos conseils pour bien gérer votre dernière journée. Dans 24 heures, vous serez au départ de votre marathon, préparé patiemment depuis 12 semaines. Pour l’instant, des sentiments contradictoires vous envahissent. Le doute d’abord. Vous vous questionnez sur la pertinence de votre préparation. Mais […]

Comment augmenter son temps de soutien de VMA

Pour augmenter votre temps de soutien de votre VMA, on réalise des séances d’entrainement composées de fractionnés avec des temps d’effort longs. Ce qui va développer votre temps de soutien à Vitesse Maximale Aérobie (VMA) ce sont les séances de fractionnés longs. Il va donc falloir répéter ces entraînements une fois par semaine. Soit en […]

Séances au seuil

S’entraîner au seuil anaérobie, c’est travailler dans une zone d’intensité, à une vitesse spécifique, à la limite de la détresse respiratoire, également appelée seuil ventilatoire. Explications.