Peu de changement visuel pour ce nouveau modèle qui reprend l’habituel chausson façon tricot avec une partie arrière élastique. La nouveauté se situe dans la semelle externe, avec une version modifiée de la technologie Boost.L’objectif est de donner un peu plus de dynamisme tout en préservant le confort. Si la différence n’est pas flagrante lors des premiers kilomètres en endurance, une session d’entraînement plus dynamique et un passage sur piste mettent en évidence une plus grande aisance par rapport aux Ultraboost lorsque la foulée se fait plus sportive. La tenue sur terrain très mouillé est efficace (semelle Continental), ce qui la rend utilisable par tous types de temps. On peut aussi les porter sur des chemins bien revêtus où elles se révèlent assez stables, même si Adidas destine ce modèle aux coureurs urbains. Les fans de course en musique pourront scanner le QR code imprimé sur la languette pour accéder à une liste musicale pour accompagner leurs entraînements. Au final, ces Pulseboost HD associent un design moderne et urbain à de réelles capacités dans la pratique de la course à pied.

Les notes. Amorti : 16/20. Confort : 15/20. Souplesse : 15/20. Stabilité : 17/20.

Utilisation : toutes distances sur route pour coureur à foulée universelle de tous poids. Poids : 330 g en 44. Drop : 8 mm. Prix : 140 €

Il a testé pour vous. Frédéric, 54 ans, 1,77 m, 69 kg, 2h47’ sur marathon (2013). Pieds légèrement pronateurs, sans correction. Chausse habituellement des Adidas. Conditions du test : 150 km sur route (70 %), chemins stabilisés (20 %) et piste (10 %), tous types de séances