361° Meraki 4, le confort d'abord

Confort, stabilité et amorti pour cette 361° Meraki 4. Une marque chinoise qui gagne a été plus connue des runners français.

361°, marque chinoise créée en 2003 est vite devenue une marque phare des pays asiatiques. Et c’est un équipementier à 360 degrés puisque 361° propose des produits couvrant à la fois le running, le basket-ball, le football, la natation, les pratiques outdoor et encore bien d’autres. Côté running, la marque s’est implantée en France il y a déjà quelques années. Nous avons testé sa nouvelle paire 361° Meraki 4, best-seller de la marque.

Le dessin de ce modèle est très sobre et classique. Contrairement à la tendance actuelle, la semelle est peu épaisse. Le logo de la marque représente le chiffre 3, mais c’est bien la version 4 de la Meraki qui est en test. Le chaussant est un peu étroit. Le poids de 340 g en pointure 44 est dans la moyenne habituelle d’un modèle sans prétention de compétition. La languette assez épaisse peut nécessiter un ajustement précis du laçage pour éviter toute gêne.

Les notes du testeur : Amorti : 16/20 Confort : 18/20 / Dynamisme : 14/20 / Souplesse : 14/20 Stabilité : 18/20

361° Meraki 4 : stable et bien amortie

Premières foulées en endurance : c’est confortable mais pas très dynamique. Les sensations sont un peu gommées. La bonne stabilité permet de courir sur des chemins parfois moyennement revêtus. C’est un bon point pour la polyvalence. Le passage sur piste fait partie du rituel du test. Pas de miracle pour ce modèle, entre l’amorti vraiment présent et le poids loin des standards d’un modèle à vocation plus dynamique, la séance de fractionnés sur 800 mètres n’est pas le type d’entraînement vraiment adapté à ce modèle.

En revanche, en sortie longue avec quelques variations d’allure, sur une alternance de bitume et de chemins, leur confort se confirme. Cette paire permet d’enchaîner les kilomètres en toute quiétude. Relativement polyvalente, hors entraînements très rythmés sur piste, cette 361° Meraki 4 satisfera donc les coureurs privilégiant le confort.

Les +  Très bon confort et stabilité. Les – Une marque encore peu connue, c’est dommage !

Il a testé pour vous. Frédéric, 56 ans, 1,77 m, 70 kg, 2h47’ sur marathon (2013). Pieds légèrement pronateurs, sans correction. Conditions du test : 100 km sur route (70 %), chemins stabilisés (20 %) et piste (10 %), tous types de séances. Conditions du test : 100 km sur route (70 %), chemins stabilisés (20 %) et piste (10 %), tous types de séances.