Mars, avril, mai : bitume ou SENTIERS, on foule ce qui nous plaît !

1er mars – Rouffach (68)  Trail du Petit-Ballon à Rouffach (68)

Quatre options pour se faire la malle sur le Petit Ballon. L’original de 54 km (2 200 mD+) enchaîne les sommets des Vosges, peut-être de la neige sous les semelles… Les Grands Crus (28 km / 900 mD+) sera de nouveau manche Trail Tour National et du Trail Tour Alsace. Autres options : 16 km (600 mD+) ou 8 km. 

1er mars – Semi de Paris (75) 

©ASO-Semi marathon de Paris

40 000 coureurs  attendus devant la Gare d’Austerlitz sur ce semi, le plus populaire de France. On courra entre rives gauche et droite de la Seine. Bastille, Rue Rivoli, Hôtel de Ville, quais de Seine, Bois de Vincennes et pont de Tolbiac au programme avant finish au pied de la Bibliothèque François Mitterrand. 

Super fête

7 mars Semi de Nuits-Saint-Georges (21)

3 000 coureurs attendus en marge de la Vente des vins des hospices de Nuits-Saint-Georges. Le parcours, prestigieux, traverse 60 appellations dont le domaine de la Romanée-Conti et le château du Clos de Vougeot, ponctué de ravitaillements en produits locaux. Également un 10 km. 

14-15 mars – EcoTrail de Paris-Ile-de-France (75) 

Incontournable ce trail francilien grandit encore. En plus du 80 km, 44 km, 30 km et 18 km, un nouveau 10 km se courra au cœur du Domaine de Saint-Cloud. Une belle manière de découvrir  les sentiers dérobés aux portes de Paris avec un final commun au pied – ou au premier étage ! – de la Tour Eiffel. 

29 mars –Trail des Piqueurs à Saint-Jean-des-Ollières (63) 

©Clément Pointud

Trois trails ludiques et techniques de 11 km (500 mD+), 25 km (1 130 mD+) ou 52 km (2 500 mD+) à vivre en solo ou en relais. Belles sections hors piste avec montées « dré dans le pentu », bois, prairies, cascades, ruisseaux, château… Impossible de s’ennuyer ! Clou du spectacle : l’ascension du chaos basaltique du Pic de la Garde… Piquant ! 

29 mars  – Lyon Urban Trail  (69) 

 ©Gilles Reboisson

Cinq épreuves pour (re)découvrir Lyon. Le 37 km cumule 1 400 mD+, 6 000 marches, 15 parcs, une petite dizaine de sites exceptionnels à travers trois communes, deux collines et deux fleuves… Belles cavales aussi pour le 24 km (1050 mD+) entre Fourvière et la Croix-Rousse ou bien les versions « express » de 14 et 8 km. 

29 mars – Marathon de Montpellier (34)

On prend plaisir à courir dans Montpellier élue première ville sportive de France en 2018. Au choix, semi, marathon solo ou relais à six sur un parcours varié entre centre historique, arènes de Pérols, Palavas-les-Flots et bord de mer. 

4 avril  –Marathon des Vins de la Côte chalonnaise à Givry (71)

Jambon persillé, œuf meurette, bœuf bourguignon, escargots, vins de Mercurey, Givry, Rully…  On se déguste sur ce marathon bourguignon, première étape des Festiviales-Challenge de la convivialité. Le circuit est costaud, avec une côté à 4,8 % s’étalant sur 2,5 km au 35e km. Cette montée de Barizey se prêtera d’ailleurs à un nouveau « challenge du meilleur grimpeur » ! La bonne humeur sera aussi de rigueur sur le mara3, le semi, marat3, le 10 km, les courses enfants et la randonnée. A la bonne heure !

4 avril – Foulées d’Angoulême (16) 

Premier départ à 18h30 pour ce 10 km à label international qui attend 5 000 concurrents. Le circuit, très rapide, compte 70 mètres de dénivelé négatif et s’achève par un tour de piste sur stade au son des percussions. Egalement des courses enfants. 

4 et 5 avril –  Entre Dunes & Bouchots à Hillion (22) 

Week-end chargé en Côtes d’Armor. Le samedi, une rando et 3 trails pour les plus jeunes. Le dimanche, un nouveau Trail des Marais de 5 km, et toujours, le Trail des Guettes (11 km  /300 mD+), les Hauts du Pont Rolland (23 km / 600 m D+) et le Grand Tra Hillion (45 km / 1 400 mD+ solo et relais) sur les sentiers du littoral et de la vallée du Gouessant. Vivifiant !

5 avril – Marathon du Golfe de Saint-Tropez (83) 

©Mouv Up

Bonheur de courir le long du golfe clair, de Sainte-Maxime à Cavalaire, en passant par Saint-Trop’, la route des plages et le col de Collebasse, principale difficulté. Formule solo, relais, 2 x 21 km. Egalément un 18 km entre Sainte-Maxime et Saint-Tropez, et un nouveau 10 km au départ de la Croix-Valmer. 

5 avril – Grenoble-Vizille (38)

Départ de Grenoble, arrivée au domaine de Vizille pour ce semi bien relevé (280 mD+) sur la route Napoléon. À courir comme un défi, en solo, en duo ou même en quatuor pour se partager la vue sur le massif de Belledonne. 

5 avril – Trail de la Sainte-Victoire à Rousset (13) 

Trois options pour se faire la malle au cœur de ce beau massif provençal, à proximité d’Aix. Les Crêtes (58 km) valant 3 points ITRA, Cézanne (39 km) ou bien le trail urbain Cengle (13 km). Des parcours de toute beauté et un accueil convivial signé Ail Rousset. 

12 avril – Run in Marseille (13) 

©ASO

Nouvelle saison, plus printanière qu’à l’accoutumée pour ce rendez-vous marseillais. MUCEM, vieux port, Orange Vélodrome, parc Borély, place Castellane, mais aussi, bien sûr, corniche et bord de mer sont passés en revue. 10 km, 21 km ou 42 km : faites vos jeux. 


18 avril – Veni, Vici à Uzès (30) 

2000 ans vous contempleront sur cette nouvelle Veni Vici. La course empruntera le tracé historique de l’aqueduc romain entre Nîmes, le pont du Gard et le château d’Uzès. Une belle occasion de redécouvrir cet ouvrage antique remarquable, entre garrigue odorante et charmants villages. 4 distances proposées (65 km solo ou relais à 2, 23 km, 12 km) en version course, marche ou balade gourmande. Faites vos jeux. 

19 avril – Grande course du Grand Paris (75) 

Grande nouveauté à l’affiche, un semi reliant le parc du Tremblay à Champigny-sur-Marne, à la piste du Stade de France à Saint-Denis en passant par le bois de Vincennes, Picpus, Voltaire, République, le canal Saint-Martin, le canal de La Villette, le canal Saint-Denis…. Un tracé mi-urbain, mi-nature pour traverser la capitale du sud-est au nord-est. Egalement, le traditionnel 10 km, entre République et le Stade de France et toujours un bel engagement éco-responsable de l’organisation. 

19 avril – Marathon du lac d’Annecy  (74)

Toujours un coup de cœur ce marathon haut-savoyard. On aime son décor, enchanteur, un aller-retour au bord du lac et au pied des montagnes. Mais aussi son profil très performant, avec seulement 40 mètres de dénivelé. La formule duo est complète. Il reste des dossards pour la version solo, ou pour le 10 km proposé de concert. A vos « RP ». 

25-26 avril – Marathon de Nantes (44)

40e anniversaire à ne pas manquer  avec quatre options pour se défouler au cœur du chef-lieu de Loire Atlantique. Sur le marathon, un nouveau circuit passant par les places Graslin et Royale, le parc de Procé, le jardin des Plantes, l’Erdre et l’Ile de Versailles. Egalement une formule relais, un semi urbain et rapide, un 10 km nocturne, les Foulées de l’Eléphant. 17 000 coureurs attendus. 

26 avril – La Transbaie, à Saint-Valery (80)

©DR-Transbaie 2019

« Plus c’est mou, plus c’est dur », tel est le slogan depuis 32 ans. Un peu l’asphalte, beaucoup de sable, de l’eau, et une belle couche de boue sur ce 17 km en boucle Saint-Valéry et Le Crotoy, puis retour au point de départ. Une course insolite façon « Dakar de la course à pied » est limitée à 6500 coureurs. Faites vos jeux ! 

1er mai – Marathon de Sénart Grand Paris Sud à Tigery (91) 

©DR Agglo-Sénart

Depuis 21 printemps, on apprécie ses accents champêtres et l’accueil chaleureux réservé par les musiciens et bénévoles dans les dix villes et villages traversés. Un vrai petit brin de bonheur chaque 1er mai, que l’on peut aussi s’offrir sur 10 km. 

©D.Iket – MaxiRace Annecy

1er mai – 15 km du Puy-le-Velay (43) 

Une boucle à parcourir deux fois pour ce 15 km de renommée mondiale. Le circuit est hyper-roulant. Spectateurs enthousiastes, produits locaux à l’arrivée… cette « course du 1er mai » ne manque pas d’attraits. 

1er-2 mai – Ardèche Trail La Voie Romaine à Desaignes (07) 

L’ « Ardéchois Trail » revient avec un nouveau nom et une organisation emmenée désormais par le comité des fêtes de Desaignes. L’identité de ce trail mythique et historique sera conservée. Au choix côté courses : 10 et 20  km en nocturne le vendredi, 57  km (8h), 36  km (8h), 10  km (9h30) ainsi que deux randos de 10 et 20  km et des courses enfants. On retrouvera également avec plaisir la pasta-party, le bœuf à la broche, le buffet et le bal d’après course.

1-3 mai – Landes & Bruyères à Erquy (22)

©Pierrick Menard

Déjà complète la 18e édition de ce trail breton un joyau qui se déroule entre Cap d’Erquy et Cap Fréhel, classé Grand Site de France. Falaises, landes sauvages, anses sableuses et mer turquoise composeront le décor. La course phare reste le 33 km entre Plévenon et le port d’Erquy, un 14 km en boucle s’ajoute à l’affiche ainsi qu’une féminine de 6 km. Egalement des randos à pied, en vélo ou en kayak. 

2 mai – Trail de l’Angélus à Rocamadour (46) 

L’objectif, c’est d’arriver avant l’Angélus, à 19 h, à la cathédrale de Cahors. Départ à 7 h de Rocamadour pour le 80 km (2 000 mD+), à 11 h de Cœur de Causse pour le 49 km (1 300 mD+) et à 15h de La Carderie pour le 19 km (400 mD+). Trois circuits qui font la part belle au patrimoine du Causse et du Quercy et s’achèvent en apothéose, par l’entrée Nord de la cathédrale. Singles, bâtisses lotoises, forêts de buis, de chênes pubescents au programme. Ambiance chaleureuse et dossards à prix ami (20, 15 ou 10 €). 

3 mai – Nivolet-Revard à Voglans (73) 

©DR-Nivolet-Revard

Classique savoyarde du calendrier printanier  avec son emblématique 51 km (2700 mD+) qui fait la liaison Croix du Nivolet-Mont Revard depuis la plaine de Voglans. A l’arrivée, une tartiflette géante. On peut aussi courir un 22 km (1 100 mD+) ou bien un 13 km (400 mD+) féminin. 

10 mai – Marathon de la Loire à Saumur (49) 

4e mouture à Saumur, en bord de Loire. On pourra courir un marathon, en une boucle et sans dénivelé (58 mD+), sur un circuit qualificatif pour les Championnats. Pour profiter du fleuve royal, également un semi mais aussi un combiné canoë (12 km) + course à pied (17 km) à vivre en duo. Plus de 6 000 sportifs attendus. 

10 mai – Courses de Strasbourg Europe (67) 

Semi, 10 km, 5 km, marches et balade roller au choix pour ce week-end sportif strasbourgeois. Les départs s’effectueront sur l’avenue de l’Europe, sur des circuits agréables, tracés en centre-ville. Le village au parc de l’Orangerie cette année. 

17 mai – Course Eiffage du Viaduc de Millau (12)

©www.pixelsmillau.fr

Pour les 12 000 coureurs inscrits, le passage du viaduc le plus haut du monde, à 270 m au-dessus de Millau et de la vallée du Tarn sera le point d’orgue de cette course de 23,7 km, avec un dénivelé positif de 390 m : une expérience sportive hors du commun dans un cadre exceptionnel !

21-24 mai – Volvic Volcanic Expérience (63)

© Peignée Verticale / T.Nalet VVX 2019 – Puy des Gouttes

La VVX, c’est cinq formats de courses pour explorer le pays des Volcans. Cinq ans seulement, mais déjà une référence du genre. Côté courses : 220 km (8110m D+) en duo ou solo, 110 km (3 500mD+) en solo, duo ou trio, 43 km (1 700 m D+), 25 km (1 000m D+) ou encore 15 km (450mD+). Faites vos jeux !

23-24 mai – Runinmontsaintmichel à Cancale (35) 

Choix pluriel pour profiter de la Merveille, entre Normandie et Bretagne. En version trail sur 53 km, entre les agneaux de pré-salés, herbus et estuaires. Sur route cette fois, avec un  semi et un 10 km, tracés en boucle autour de Pontorson. Et bien sûr, le traditionnel marathon, entre le port de la houle de Cancale et le barrage du Couesnon, au pied du Mont. A courir en solo ou en duo. 

24 mai – Marathon Poitiers Futuroscope (86) 

Gros week-end sportif en Poitou. D’abord, 5 ou 10 km gratuits le samedi puis, un semi (2 500 dossards) et un marathon (1 500 dossards) le lendemain, sur des circuits rapides et urbains. L’association organisatrice propose toujours une belle dotation : 2 entrées pour le parc Futuroscope, un coupe-vent et une médaille. Egalement pasta et spectacle nocturne avec le cirque du Soleil. 

29-31 mai – Maxi Race d’Annecy (74)

Plusieurs nouveautés annoncées pour cette 10e édition. A l’affiche, deux marathons différents, limités chacun à 1 000 coureurs. Un nouvel Marathon eXpérience (42 km et 2 500 mD+) se courra sans podium ni classement au départ de Doussard, évitant les sentiers les plus techniques. Plus exigeante, la Marathon Race (42 km et 3 400 mD+) au départ de Talloire sera réservée aux trailers affichant une côte ITRA minimum de 450 points. L’épreuve phare – entre 85 et 90 km – sera elle limitée à 1 700 coureurs, au lieu de 2 000. Les barrières horaires seront par ailleurs revues sur l’ensemble des courses.

Championnats de France !

31 mai – Semi des Olonnes (85)

Revigorant, ce semi au bord de l’océan, qui se court entre la promenade du centre-ville et le littoral, avec un finish de champion : un tour de piste sur stade de la Rudelière, devant les supporteurs. Cette année, Les Sables d’Olonne accueilleront les championnats de France de semi-marathon. Il y aura donc du beau monde et du niveau ! On peut aussi courir un 10 km.