Du 25 au 27 août – Saint-Martin-Vésubie (06)

En 145 km, cet ultra passera des plages niçoises aux montagnes de la Vésubie et du Mercantour. Un tracé costaud – 10 000 m de dénivelé à grimper, 9000 m à dévaler – et super-beau avec paysages « mer et montagne » à la clé. Cette troisième édition orchestrée par Azur Sport Organisation accueillera en parallèle de nouvelles distances sur les Trails de Vésubie, disputés le dimanche autour de la station de Saint-Martin. Un 70 km (5 000 mD+) verra le jour aux portes du Mercantour avec une belle portion de crêtes via la cime du Pisset, le Boréon, le mont Archas (2 526 m) et le mont Pépoiri à (2 674 m). Le 45 km (3 100 mD+) longera lui le parc national du Mercantour via la Madone de Fenestre, le Boréon, et la Colmiane avec le mont Archas (2 526 m) en point culminant. Le 25 km (1 400 mD+) grimpera jusqu’au Caïre Gros à (2 087 m). Enfin, La Vésubienne (12 km pour 800 mD+), une petite distance, dénivelé moindre mais paysages à couper le souffle garantis !

www.ultratrail06.com

Entre Londres, en 2016, et Boston, le 16 avril dernier, Julien Bigorne a couru consécutivement les six « majors marathons ». Il est le seul Français à avoir réussi cet enchaînement en un an. Un défi avec une dimension caritative et pour rendre hommage à un ami disparu.

 


CV Flash

Journaliste, 34 ans, vit dans le Val-d’Oise, licencié au club de Saint-Brice Athlétisme, court depuis septembre 2015. Meilleure performance : 4h16 sur marathon (Chicago 2016)


 

« Il y a une limite à toute chose, et il faut toujours la dépasser. » Julien Bigorne s’est répété en boucle cette maxime de l’aviateur Georges Guynemer, avec à la clé, un défi inédit : six World Marathon Majors en un an. Derrière ce projet, financé avec ses économies (budget de 20 000 euros), une histoire personnelle, qui remonte à son premier marathon. Sénart, en 2006. « Je l’ai couru suite un pari avec un ami, sans entraînementJ’ai terminé en marchant, tétanisé par les crampes, en 5h30. Je ne serais pas allé au bout, si je n’avais pas eu un ami génial pour me tirer jusqu’à l’arrivée. Je me suis dit que je ne courrais plus jamais de marathon de ma vie ! »

 

Un cumulard qui a du cœur

Huit ans passent, sans running, puis cet ami décède brutalement. En sa mémoire, en septembre 2015, Julien décide de s’y remettre. Les premières sorties sont pénibles, mais il s’accroche, augmente les doses et s’inscrit au Marathon de Tokyo, en février 2016, qu’il boucle en 5h21. Là, il s’intéresse au club très fermé des « World Marathon majors » que Tokyo vient de rejoindre – 34 athlètes (principalement américains, anglais et chinois) dans le monde ont bouclé consécutivement ces six « majeurs ». Pourquoi pas lui ? Pour le challenge, en hommage à son ami, mais aussi pour soutenir la lutte contre la mucoviscidose que le Rotary Club de Pontoise, dont il fait partie, soutient activement. Il créé une page de collecte sur le site Fosburit et entame ce challenge à Londres, le 24 avril 2016. Pas pour la performance, Julien préférant la « quantité à la qualité », mais pour courir en portant un message d’espoir. Malgré une douleur à la cheville, gagné par l’ambiance sur The Mall, il boucle en 4h28, soit une heure de moins qu’à Tokyo. L’expérience commence à payer. Puis il s’entraîne pour Berlin, et passe, le 25 septembre, sous la porte de Brandebourg en 4h21. Quinze jours plus tard, il s’envole pour Chicago (9 octobre). « Coup de cœur pour cette ville, jour de grâce aussi. J’ai réussi mon meilleur chrono (4h16) », raconte-t-il.

A l’assaut de Millau

Dans son entourage, certains doutent… Parviendra-t-il à boucler New York, un mois plus tard ? Yes, he can, en 4h49. En décembre et janvier, mois de trêve, il poursuit ses entraînements en endurance fondamentale, sans prendre d’autres dossards que ceux de ses Majors.

La saison reprend à Tokyo, le 26 février dernier. Finisher à nouveau en 4h28. « Sentimentalement, c’est mon préféré. J’aime la culture japonaise. Les bénévoles y sont très nombreux, et extraordinaires. » Julien garde le meilleur pour la fin : Boston, bouclé le 17 avril dernier en 4h42. « J’étais content de finir par ce marathon emblématique. J’ai couru mon meilleur premier semi, malgré le profil difficile et la chaleur. En plus, j’ai terminé juste à côté de Kathrine Switzer, la première femme à avoir couru un marathon, à Boston, il y a 50 ans ! » Belle manière de clôturer son challenge, avec une grosse pensée pour son ami décédé. En un an, 5000 euros ont été collectés pour ABCF Mucoviscidose. Et la suite ? Plus de marathon à l’horizon, mais l’ultra-dimension… Le 100 km de Millau l’attire depuis longtemps. Il y courra certainement en compagnie d’une jeune athlète handisport de son club, histoire une fois de plus de donner du sens à ses foulées.

PHOTOS ©DR

 

VT Summit Games 2e Edition du 4 au 11 août 2017

Les VT Summit Games, c’est une semaine animée de 6 expériences sportives : un kilomètre vertical, deux trails de 15kms et 30kms, un trail pour les kids, une course à obstacle et une ballade festive. Pour garantir l’effet « boost », , une conférence et des ateliers techniques sont orchestrés par le multiple vainqueur d’ultra trail Julien Chorier et le coach sportif Jean-Pierre Camm toute la semaine !

Le festival de la course en montagne

Les VT Summit Games rassemblent plus de 300 coureurs en montagne âgés de 12 à 77 ans, amateurs et élites, en recherche de fun, de nouveauté et de partage.
Du haut de ses 2 300 mètres d’altitude, la station offre des conditions d’oxygénation et d’entrainement idéales. Les VT Summit Games, c’est l’effet turbo dans le calendrier du traileur et l’étincelle pour les sportifs amateurs qui souhaitent se lancer dans les meilleures conditions.

5 Expériences sportives au programme

VT Crazy Cross du Vendredi 4 août
Un format de course made in Val Tho inspiré par son champion Olympique de Ski Cross Jean-Frédéric Chapuis : un mix de trail, de cross de sprint et de fun sur un parcours de 300 mètres de long tracé au cœur de la station. Au départ en ligne 4 par 4, les concurrents jouent des coudes pour la 1ère place !
Réservé à ceux qui aiment les défis et les montées d’adrénaline.

VT Speed 3200 – 4,3Kms – 1000D+ du Samedi 5 août
6ème édition du Kilomètre Vertical le plus haut des Alpes françaises, avec son arrivée mythique au sommet de la Cime Caron, à 3200 mètres d’altitude et les pieds dans la neige.
Les spectateurs sont invités à saluer le courage des grimpeurs au sommet de la Cime, le téléphérique est gratuit pour l’occasion.
Temps de référence : 42min 20 sec.

Les femmes arriveront-elle à dominer les hommes dans ce Trail Pursuit ?

VT Trail Pursuit – 15kms 700D+ ou 30kms 1700 D+ du Dimanche 6 août
Où sont les femmes ? Cette année encore, les femmes sont mises à l’honneur en prenant le départ avant les hommes sur deux courses. Ces messieurs rattraperont-ils ces dames ?  Inscription offerte pour les femmes !

NouveautéVT Trail Kids le Dimanche 6 août
Les plus jeunes aussi ont le droit de disputer leur épreuve lors de la VT Trail Kids, une course sous forme de boucle à effectuer de 1 à 3 fois selon la catégorie (de 12 à 17 ans).

Désormais, même vos enfants peuvent s’essayer au trail !

VT Family Fun Marche, le Dimanche 6 août
On se met en jambes en famille !
Nouveau Parcours – 4 heures de balade au dessus de Val Thorens
La balade ludique, 100% nature, à faire en famille ou entre amis. Rythmée par des rencontres étonnantes et des animations insolites, le parcours mène jusqu’au lac de la Moutière avec un panorama à 360° sur la Vallée des Belleville !

VT Boost Camp du Lundi 7 au Samedi 11 août 2017
Encadrés par le champion de trail Julien Chorier et le coach Jean-Pierre Camm, les traileurs pourront suivre des ateliers sur les thèmes suivants : l’intérêt de la marche nordique pour le traileur, la prévention des chutes et le renforcement des chevilles, bien courir en descente, la diététique et la gestion de course. (Ateliers limités à 30 places.)

Le Mad’Trail, Trail du Col de la Madeleine revient à Valmorel (Tarentaise, Savoie)

Pour la 3ème année consécutive, le Mad’Trail est de retour cet été à Valmorel. Le concept : cinq courses et trois géants de Savoie en perspective : le célèbre col de la Madeleine, les crêtes de Crève-Tête et le massif de la Lauzière. Objectif : 62 km de challenge.

Samedi 15 et dimanche 16 juillet, c’est dans un décor grandiose et une ambiance très sportive que le Mad’Trail accueillera des coureurs, débutants ou entraînés, venus des quatre coins de l’Europe, pour relever le défi. Avec des parcours pour tous les niveaux, le Mad’Trail représente un challenge de 62km, à réaliser en solo ou en relais, dont un marathon de 42km ou encore un Kilomètre Vertical pour les plus aguerris. Les familles et accompagnateurs des concurrents ne seront pas en reste non plus. Encadrés et chouchoutés, ils bénéficieront d’activités gratuites dans la station, et pourront également assister aux courses grâce à un accès aux différents parcours, notamment par les remontées mécaniques à tarif préférentiel.

Cinq courses au programme cette année :

Mad’Trail « Solo » : un parcours impressionnant de 62Km avec 3650 m de dénivelé positif de pur bonheur à vivre en solo !

Mad’Trail « Relais » : parce que le Mad’Trail est un vrai défi, l’aventure se partage aussi à 2 sur 62 Km avec 3650 m de dénivelé positif.

Marathon de la Lauzière : un parcours de 42Km avec 2700m de dénivelé positif qui propose un concentré du plus beau – A la découverte des crêtes de Crève-Tête et du massif de la Lauzière sur une distance mythique !

Crève-Tête : 19 Km de course avec 1250 m de dénivelé positif sur laquelle on alterne entre sentiers sauvages en altitude et passages dans de beaux villages de moyenne montagne. Les magnifiques sentiers sur les crêtes de Crève-Tête et un panorama somptueux à 360° sur les Alpes.

Kilomètre Verticale de Crève-Tête : 2,8Km et 1000 m de dénivelé positif pour les amoureux des cimes et des efforts intenses. Et pour ceux qui en demandent encore, vous pouvez aussi tenter le Challenge Crève-Tête en enchainant le KV de Crève-Tête du samedi avec le Crève-Tête du dimanche !

Pour plus d’informations sur le Mad’trail, rendez-vous sur : http://www.madtrail.com

Une nouvelle année record pour le Semi-Marathon des Sables d’Olonne

La 25e édition du 10Km et du semi-marathon des Sables d’Olonne a, une nouvelle fois, été une réussite avec un nouveau record d’affluence à noter. Ce sont 960 coureurs sur le 10 Km et 1425 sur le semi-marathon qui ce sont élancés le long du bord de mer.

Les athlètes ont été conviés à se regrouper Place Schwabach le 4 juin dernier, pour un départ au début de l’avenue Paul Doumer, face à la baie des Sables d’Olonne. L’arrivée se déroulait dans le stade de la Rudelière, après un tour de piste, effectué sous les applaudissements d’un public nombreux, présent dans les tribunes. Dans la partie ouest du parcours, les coureurs empruntent la promenade du centre-ville, située face à l’océan. C’est un paysage magnifique pour courir. Cette année, les coureurs ont couru sur le Remblai avec de nombreuses animations ainsi que les applaudissements du public venus en nombre tout au long de l’épreuve.

Parcours du semi-marathon 2017

L’arrivée dans Stade de la Rudelière a sacré le KENYAN Félix KIRUI en 1h05’50”.
Chaque coureur garde le souvenir exceptionnel de terminer sa course par un tour de piste sous les applaudissements du public massé en tribune.

Le rendez-vous est d’ores et déjà programmé pour la prochaine édition du  20 mai 2018 ! Vous pouvez également retrouver le site internet : http://semimarathondesolonnes.fr

6e édition du GO Sport Running Tour le 18 juin : C’est parti pour vivre une course de château

Après l’édition 2016 du GO Sport Running Tour qui a réuni plus de 15 000 participants, l’enseigne spécialiste du sport vous donne rendez-vous le 18 juin prochain pour vivre une course exceptionnelle au château de Versailles.

5 parcours au programme de cette journée

La course Royale : un parcours de 15Km qui finira dans les majestueux jardin du Trianon (tarif -> 36€)

La course des Princesses : Une course phare de l’événement avec des participantes qui se transforment en princesse le temps d’un 8Km. (Tarif -> 23€)

Les courses du Trianon (3Km) et du Château (2Km): Les futurs reines et rois du running s’affrontent dans un véritable parcours royal ! (Tarif -> 10€)

La course des chevaliers :Les tout petits s’élancent avec leurs plus beaux déguisements et leur sourire dans un 400m pour devenir des pros du running.

Animations toute la journée

Toute la journée, des animations à destination de ceux qui courent mais également à ceux qui encouragent ! C’est un moment de partage familial grâce à des foodtrucks et des grandes aires pour pique-niquer tranquillement. L’échauffement sera rythmé en musique afin que tous les participants puissent donner le meilleur d’eux-même. Un concours sera organisé afin de sacrer la plus belle des princesses. Une boutique éphémère au sein du village qui proposent différentes animations comme des dégustations de produits ou bien un atelier de flocage. Enfin, l’ambiance sera médiévale pour coller au château de Versailles. Ainsi, vous pourrez voir sculpteurs de ballons, échassiers, cracheurs de feux, guignols ou encore jeux anciens pour les enfants.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site : http://www.gosportrunningchateaudeversailles.com/