UTMB 2022 : quelles sont les chances françaises ?

BLANDINE L'HIRONDEL © Alanis Duc (@alanis_pic_) for ffathletisme : DR

UTMB, CCC, TDS, OCC : les 4 courses les plus en vues de l’édition 2022 de l’UTMB Mont-Blanc promettent une lutte intense entre élites venues du monde entier. Si les stars de la discipline telles que Kilian Jornet, Jim Walmsley ou Pau Capell attirent les projecteurs sur l’épreuve reine, les Tricolores peuvent viser les podiums, voire les premières places tant sur l’UTMB que dans les autres courses.

UTMB 2022 : podium en vue pour la délégation française ?

Si le match à 3 entre les Espagnols Kilian Jornet et Pau Capell et l’Américain Jim Walmsley est la grande attraction de cette édition 2022 de l’UTMB, les Français pourraient se mêler à la lutte. Certes, le quadruple vainqueur de l’UTMB François D’Haene (2012, 2014, 2017 et 2021) ne sera pas de la partie, visant une nouvelle victoire sur la Diagonale des Fous, à la Réunion. De même, Xavier Thévenard, triple vainqueur de l’épreuve (2013, 2015 et 2018) durablement affaibli par sa maladie de Lyme, a préféré s’abstenir.

Mais de sérieux candidats seront vendredi soir sur la ligne de départ, place du triangle de l’Amitié, au centre de Chamonix. Entre autres, Aurélien Dunand-Pallaz, 2e de l’édition 2021 derrière D’Haene, et Mathieu Blanchard, 3e en 2021. Il faudra aussi compter sur Germain Grangier, 5e en 2021, vainqueur en début d’été au Val d’Aran By UTMB, et de Benoît Girondel, vainqueur il y a quelques semaines de l’Utcam. Sans oublier Thibaut Garrivier, qui revient dans un parfait état de forme.

AURELIEN DUNAND PALLAZ
Aurélien Dunand-Pallaz, 2e de l’UTMB 2021 derrière François D’Haene. © Facebook Aurélien Dunand-Pallaz / DR

Des outsiders à suivre…

On suivra également avec attention les performances de certains outsiders qui, s’ils ne visent pas le podium, pourraient tout de même venir jouer dans la cour des grands. Ce sera surtout le cas du Basque Beñat Marmissolle, qui découvrira l’épreuve. Impressionnant ces derniers mois, il a notamment fait jeu égal avec Pau Capell au Black Mountain Trail début juin, avant de s’imposer sur l’Ultra-Trail di Corsica et la 6000D à La Plagne en juillet. Enfin, on a hâte de voir la façon dont l’ultra-traileur parisien Alexandre Boucheix, alias Casquette Verte, va gérer sa course. Après 2 victoires en ultra cette année (l’Ultra 01 et l’UT4M), il sera cette fois confronté au très haut niveau.

Chez les féminines, les espoirs français reposeront principalement Audrey Tanguy, 2ème du Madeira Island Ultra-Trail en avril dernier derrière la reine de l’ultra Courntney Dauwalter, absente cette année. On suivra également la performance de Manon Bohard, gagnante du trail Verbier Saint-Bernard by UTMB début juillet.

Départ vendredi 26 août à 18h00 de Chamonix

CCC : Thibaut Baronian et Blandine L’Hirondel attendus

« Il y a très peu de différence entre une 4 ou 5e place et une première place », disait récemment Thibaut Baronian lorsqu’on lui demandait ce qui lui manquait pour monter enfin sur la première arche du podium. Souvent présent dans les grands rendez-vous, et souvent placé, le Français sera drivé par Jean-Michel Faure-Vincent, le suiveur expérimenté de François D’Haene. Assurément une source de motivation supplémentaire. On suivra également la performance de Benjamin Roubiol, doté d’un index UTMB de 886 qui le place dans le Top 20 des élites prenant le départ de la CCC cette année.

Chez les femmes, Blandine L’Hirondel, gagnante de l’OCC 2021 pour sa première participation à une course de l’UTMB, est donnée favorite. Sur le papier, la Française possède le meilleur index UTMB des participantes de la course. Et la récente championne d’Europe de trail, bien rétablie d’une opération en mars, semble armée pour jouer devant.

Départ vendredi 26 août à 09h00 de Courmayeur

BARONIAN © DR
Thibaut Baronian lors du marathon de Zegama-Aizkorri 2022 © Golden Trail World Series / DR

TDS : Pommeret pour le podium



Si la TDS semble être l’une des courses les plus ouvertes de cette édition de l’UTMB, Ludovic Pommeret, 4e de l’UTMB et vainqueur du Grand Raid de la Réunion 2021, sera certainement en lice pour le podium, voire la victoire. Les chances françaises seront également défendues par Hugo Deck et Martin Kern. Sans oublier de jeter un œil sur le prometteur Elias Kadi, révélation 2021 et nouvelle recrue de la team Salomon. Côté féminin, la course sera tout aussi ouverte et les Françaises Fiona Porte, Julia Rezzi, Céline Finas et Sylvaine Cussot auront toutes leurs chances.

Départ mardi 23 août à 00h00 de Courmayeur

LUDOVIC POMMERET
Ludovic Pommeret, meilleure chance française sur la TDS. © DR

OCC : Frédéric Tranchand et Mathilde Sagnes dans les starting blocks

Sur la course la plus courte et nerveuse de l’UTMB, il faudra partir vite et finir fort. À ce petit jeu, les prétendants ne manquent pas, puisque quelques-uns des meilleurs coureurs élite des Golden Trail World Series, qui ont brillé à Zegama, au Marathon du Mont-Blanc ou à Sierre-Zinal, seront au départ. Côté français, on espère que Frédéric Tranchand sera remis de sa déception sur Sierre-Zinal, où il a connu un jour sans. On suivra également avec intérêt les performances de Thomas Cardin, Nicolas Martin, Julien Rancon et Anthony Felber.

Chez les femmes, la grande question sera de savoir si Anaïs Sabrié, favorite à l’Index UTMB, aura pu récupérer de sa course Sierre-Zinal, où elle a connu une défaillance. À suivre également, côté tricolore, la performance de Mathilde Sagnes, 1ère Française sur cette course il y a une semaine et 2e de l’OCC en 2021 derrière Blandine L’Hirondel.

Départ jeudi 25 août à 8h15 d’Orsières

VOIR LA LISTE DE TOUS LES FAVORIS SELON LEUR INDEX UTMB ICI

Toutes les courses de l’UTMB seront à suivre en live ICI