,

UTMB 2022 : Kilian Jornet et Katie Schide au bout du suspense

KILIAN JORNET UTMB © UTMB Mont-Blanc - Paul Brechu

L’édition 2022 de l’UTMB, sommet mondial du trail, s’est achevée le 28 août à Chamonix. L’épreuve reine, les 171km et 10000m D+ du tour du Mont-Blanc, a consacré l’Espagnol Kilian Jornet et l’Américaine Katie Schide au terme d’une course somptueuse et pleine de rebondissements. Du suspense et des surprises également dans les autres courses. Retour sur une semaine ultra-passionnante.

UTMB : Kilian Jornet, l’homme à battre

De retour après 4 ans d’absence, Kilian Jornet, triple vainqueur de l’UTMB (2008- 2009-2011) était l’homme à battre cette année. Et nombreux étaient ceux qui en rêvaient. À commencer par l’Américain Jim Walmsley, l’homme le plus rapide du plateau, venu s’installer en France en avril spécialement pour cet objectif. L’Espagnol Pau Capell était aussi de la partie, qui s’était entraîné avec les coureurs kenyans pour parvenir à réaliser son projet : être le premier homme à courir l’UTMB en moins de 20 heures. Sans oublier la concurrence française, avec un Aurélien Dunand-Pallaz et un Mathieu Blanchard, respectivement 2e et 3e en 2021, bien décidés à faire mieux cette année.

Kilian Jornet / Mathieu Blanchard : un duel somptueux

Le suspense aura été total tout au long d’une course somptueuse. Parti très vite, le duo Walmsley-Jornet est resté en tête pendant plus de 100 kilomètres, avant que l’Américain ne passe à l’offensive. Il comptait près d’un quart d’heure d’avance au petit matin à Champex-Lac, au km 125. Mais il allait connaître une terrible défaillance. En cause, des problèmes gastriques l’empêchant de s’alimenter correctement. Très ralenti, Jim Walmsley était dépassé par Kilian Jornet et Mathieu Blanchard, revenu très fort après un départ prudent.

Ces deux derniers allaient se livrer une bataille somptueuse. Ils arrivaient ensemble au pied de la dernière difficulté, la montée de la Tête aux Vents, qui précède la descente sur Chamonix. Jornet, moins rapide en descente, plaçait alors une attaque royale. Passé en tête au sommet, il finissait seul, 5 minutes devant Blanchard. L’Espagnol remporte sa 4e victoire. Avec un chrono de 19h 49mn 30s, il établit un nouveau record de l’épreuve sur le parcours intégral. Mathieu Blanchard est 2e en moins de 20h également, tandis que Jim Walmsley se fait souffler la 3e place par Thomas Evans et termine 4e.

UTMB BLANCHARD
Mathieu Blanchard, exceptionnel, termine 2e en moins de 20h, 5 minutes derrière Kilian Jornet © UTMB / DR

7 Français dans le Top 20

Si l’exploit de Mathieu Blanchard a focalisé tous les regards, il ne faut pas oublier les performances des autres Français. 6 Tricolores terminent ainsi dans le Top 20. Pour son premier UTMB, Beñat Marmissolle a pris une belle 6e place. Il devance Arthur Joyeux-Bouillon sur le finish. Thibaut Garrivier termine 10e, Thibault Marquet, 12e, Alban Berson, 13e, et Alexandre Boucheix, alias Casquette Verte, 18e. Grosses déceptions en revanche pour Aurélien Dunand-Pallaz, Germain Grangier et Benoît Girondel, tous trois contraints à l’abandon pour raison de santé.

UTMB : Katie Schide réalise son rêve



Partie rapidement et en tête toute la nuit, l’Américaine Katie Schide a cru qu’elle allait perdre la course lorsqu’elle a été débordée au petit matin par la Canadienne Marianne Hogan. Cette dernière prenait même le large avant de flancher, permettant à Katie Schide de revenir et de la distancer dans les derniers kilomètres. L’Américaine l’emporte finalement en 23h 15mn 12s, avec plus d’une heure d’avance sur Marianne Hogan. Elle termine 22e au général. C’est une autre Américaine, Kaytlyn Gerbin, qui prend la 3e place devant la Française Jocelyne Pauly, 3e de l’UTMB en 2018. Déception pour les 2 meilleures chances françaises, Audrey Tanguy et Manon Bohard. Alors qu’elles figuraient parmi les favorites, elles ont été contraintes à l’abandon.

UTMB KATIE SCHIDE © Mathis Dumas
Katie Schide l’a fait : elle remporte l’UTMB. © UTMB / Mathis Dumas
UTMB TOP 10 GENERAL
Le Top 10 de l’UTMB 2022 © UTMB / DR

CCC : Petter Engdahl et Blandine L’Hirondel s’imposent

Sur la « petite sœur » de l’UTMB, 101k et 6500m D+ entre Courmayeur et Chamonix, tout le monde attendait le Britannique Jonathan Albon, impressionnant cette année. C’était sans compter sur le Suédois Petter Engdahl, parti en tête, qui s’est imposé avec un chrono exceptionnel de 9h 53mn 02s, nouveau record de l’épreuve. Il termine avec plus de 23 minutes d’avance sur Albon, tandis que l’Italien Andreas Reiterer termine 3e. Parti dans le groupe de tête, Thibaut Baronian, meilleure chance française, a dû abandonner après 50km de course, victime d’un malaise. C’est Baptiste Chassagne qui termine premier Tricolore, en 10e position.

CCC ENGDAHL
Petter Engdahl laisse exploser sa joie sur la ligne d’arrivée de la CCC. © UTMB / DR

Côté féminin, Blandine l’Hirondel a fait retentir la Marseillaise après une course dominée de bout en bout. Gagnante de l’OCC, la Française remporte son premier ultra-trail en 11h 40mn 55s. Elle devance la Népalaise Sunmaya Budha de 5 minutes, tandis que l’Américaine Abby Hall monte sur la 3e marche du podium.

CCC L'HIRONDEL
Blandine L’Hirondel en larmes après sa victoire sur la CCC. © DR
Top 10 CCC
Le Top 10 de la CCC 2022. © UTMB / DR

TDS : Ludovic Pommeret royal, Martina Valmassoi exceptionnelle

Appliquant une stratégie d’attente, Ludovic Pommeret s’est largement imposé sur cette course de 145km, en 18h 37mn 04s. Il l’emporte avec près d’une heure d’avance sur le second, l’Équatorien Joaquim Lopez. C’est un autre Français, le jeune Elias Kadi qui, pour sa première participation à une course de l’UTMB, monte sur la 3e marche du podium. Deux autres Français, Martin Kern et Guillaume Beauxis, complètent le Top 5.

Chez les femmes, c’est l’Italienne Martina Valmassoi qui a réalisé un exploit pour s’imposer et prendre la 13e place du général. En 22h 42mn 47s, elle devance devance l’Espagnole Claudia Tremps et l’Allemande Katharina Hartmuth. La première Française, Julia Rezzi, termine au pied du podium.

LUDOVIC POMMERET
Ludovic Pommeret peut sabrer le champagne après sa victoire éclatante sur la TDS. © UTMB / DR
Top 10 TDS
Le Top 10 de la TDS 2022. © UTMB / DR

Razzia espagnole sur l’OCC

Sur la course « sprint » de cet UTMB Mont-Blanc, un format de 54km pour 3500m D+, ce sont deux Espagnols qui terminent aux 2 premières places. Manuel Merillas s’impose devant Antonio Martinez tandis que l’Écossais Robbie Simpson monte sur la 3e marche du podium. Quatre Français prennent les 4 places suivantes. 4e et premier Français, Arnaud Bonin devance Paul Mathou, 5e, Nicolas Martin, 6e et Antoine Thiriat, 7e.

Même scénario chez les femmes, avec un doublé espagnol : Sheila Avilés s’impose devant Nuria Gil. L’Américaine Dani Moreno prend la 3e place.

OCC SHEILA AVILES
Sheila Avilés remporte le classement féminin de l’OCC. © DR
CLASSEMENT OCC
Le Top 10 de l’OCC 2022. © UTMB / DR

Retrouvez le classement complet de toutes les courses ICI