Le Riyadh Marathon, disputé le 5 mars, entre de belle manière sur la scène running avec 10 000 participants pour sa première édition et un gagnant en 2h06′.

Riyadh, nouvelle destination sportive mondiale. Le Royaume d’Arabie Saoudite lanceune grande promotion des secteurs du sport et du tourisme. Et cela, dans le cadre du programme Vision 2030. Ce plan vise à faire sortir le pays de sa rente pétrolière historique en diversifiant son économie.  

Ce nouveau Riyadh Marathon s’inscrit donc dans cet élan. La première édition, disputée le 5 mars a attiré 10 007 inscrits, dont 32% de femmes. 103 nationalités y ont participé. Un beau succès populaire. Quatre courses se sont ainsi enchaînées sous le soleil de la capitale saoudienne : 4 km, 10 km, semi et marathon. Amaury Sport Organisation, qui orchestrait ce même week-end le Semi de Paris, a apporté son support technique à cette première.

Plaisant et roulant, ce Riyadh Marathon

Le peloton du marathon fut le moins dense du week-end avec 375 classés mais les chronos se sont affolés. Le circuit de ce Riyadh Marathon premier du nom s’est montré à la fois touristique et performant. En effet, le vainqueur, Tadese Tsegaye Getachew termine en 2h06’26’’. Chez les femmes, Nare Tadu Teshome inscrit son nom au palmarès en 2h26’37’’. 

Le prochain évènement sportif prévu en Arabie saoudite sera aussi une course. Le week-end du 18-19 mars, l’Alula EcoTrail promet d’enchanter. Ces circuits de 10 à 80 km, parcourront l’Oasis Al-‘Ula, site archéologique situé en plein désert, au Nord-Ouest du royaume. Reportage à suivre dans le prochain numéro du magazine.