Le 22 mai, on courra sur le Viaduc de Millau. 10 000 coureurs s’enverront en l’air sur cette course atypique de 23 km traversant l’ouvrage suspendu.

Vibrez plus haut, c’est le slogan de la course Eiffage du Viaduc de Millau. La course sera de retour le 22 mai. L’organisation attend 10 000 concurrents. Et il est encore temps de s’inscrire ! Le passage sur le viaduc le plus haut du monde, à 270 mètres au-dessus de Millau et de la vallée du Tarn sera un temps fort.

Course du Viaduc de Millau, 5 km sur le viaduc

La course de 23, 7 km débute par une traversée de Millau, depuis le boulevard de l’Ayrolle. Le peloton rejoindra la belle route pittoresque de Peyre longeant la vallée du Tarn. Le profil est pratiquement plat sur les 5 premiers kilomètres. A la hauteur du viaduc, à la pile P2, le circuit emprunte l’ancienne piste de chantier, qui grimpe en lacets sous l’ouvrage.

On part donc ainsi à l’assaut du viaduc. Tout petit, mais l’âme d’un conquérant. Au sommet, une traversée Nord-Sud de 2.5 km, avec une pente à 3%. Une fois sur le Larzac, un demi-tour pour une traversée dans l’autre sens. A nouveau 2,5 km avec vue sur Millau et les Causses. Cette année, un petit challenge supplémentaire, la traversée du Viaduc sera chronométrée, avec classement à la clé.

 Ensuite, place à la descente. Une belle piste plonge sur la ville, suivie par une route serpente sur les contreforts du Causse Rouge. Le final sera jugé dans les allées du Parc de la Victoire.

L’organisation reversera des fonds à l’association Cassandra qui lutte contre les cancers pédiatriques.